--------------------

Quelles sont mes spécialisations?

Mettez en valeur votre combinaison unique d’expertises en environnement

Lors de la demande de désignation SE avec ECO Canada, nous vous demandons d'identifier vos spécialisations environnementales, puis d'évaluer vos compétences pour chacune d'entre elles. Vos références confirmeront alors l'expérience et les compétences que vous avez déclarées.

Les Spécialisations sont déterminées par les Normes professionnelles nationales (NPN) pour l’emploi environnemental et couvrent 14 domaines différents liés à la protection de l’environnement, à la gestion des ressources et à la durabilité environnementale.

Chaque spécialisation est associée à un ensemble unique de normes de compétences qui constituent la base de la désignation SE. Ainsi, vous pouvez reconnaître vos compétences et démontrer l’ampleur de votre expertise.

En savoir plus sur NOS et les compétences requises pour obtenir la désignation de spécialiste environnemental dans notre rapport NOS, Compétences pour les professionnels de l’environnement au Canada. Voir le rapport NOS

Trouvez la ou les spécialisations concordant le mieux avec votre profil

Parcourez les spécialisations ci-dessous pour découvrir les compétences associées et choisir celles qui correspondent le mieux à votre profil. Lorsque vous choisissez vos spécialisations, tenez compte de l’expérience acquise dans le cadre de votre travail actuel ou de votre expérience la plus récente.

  • Les candidats au titre de SE peuvent choisir jusqu’à cinq spécialisationsaux fins d’évaluation. Vous devez satisfaire aux critères minimaux établis par les NPN qui s’appliquent au domaine d’expertise sélectionné.
  • Les candidats au titre de SEf peuvent choisir un maximum de deux spécialisationsaux fins d’évaluation. En raison de l’expérience limitée des SEf, il n’y a pas de normes minimales établies. Cependant, vous serez évalué par rapport à l’identification de vos forces et de vos points à améliorer.

Gestionnaire en environnement

Les gestionnaires en environnement utilisent leurs connaissances, leur vision d’ensemble ainsi que leur capacité à prendre des décisions stratégiques au sein de leur organisation. Le travail interdisciplinaire de ces gestionnaires touche à la protection de l’environnement, à la gestion des ressources et à la durabilité environnementale.

Gestionnaire en environnement.

Voir des exemples de tâches en gestion de l’environnement

  • Offrir un leadership et des lignes directrices aux organisations à l’égard des enjeux environnementaux.
  • Mettre l’accent sur l’application des connaissances, l’adoption d’une vision globale et la prise de décisions stratégiques.
  • Participer à la gestion de la protection de l’environnement ou au développement durable.

Protection de l’environnement

Qualité de l’air

Voir des exemples de tâches relatives à la qualité de l’air

 

  • Contribuer à l’offre de biens et de services dans le domaine de la protection de la qualité de l’air intérieur et extérieur.
  • Étudier et concevoir du matériel, des systèmes et des technologies de contrôle de la pollution atmosphérique.
  • Élaborer des documents législatifs, des lignes directrices, des règlements et des normes sur la qualité de l’air.
  • Procéder à des essais ; effectuer des suivis de conformité règlementaire ; évaluer la qualité de l’air intérieur ; réaliser des études météorologies, mettre en œuvre des programmes d’assainissement ; et accomplir des tâches en lien avec les changements climatiques.

Qualité de l’eau

Voir des exemples de tâches relatives à la qualité de l’eau

 

  • Contribuer à l’offre de biens et de services visant à protéger la qualité et la quantité de l’eau ainsi qu’à gérer la pollution de l’eau (y compris les eaux souterraines, l’eau de surface, l’eau potable et les eaux usées).
  • Effectuer des recherches portant sur la qualité et la quantité de l’eau ; assurer des suivis en conformité règlementaire ; et procéder à la délivrance de permis, à la caractérisation de sites, à des analyses d’impact ainsi qu’à la remise en état.
  • Élaborer des documents législatifs, des règlements et des normes portant sur la qualité de l’eau.
  • Soutenir la conception et l’exploitation d’usines d’assainissement ou d’épuration des eaux ; assurer d’autres mesures de protection de l’eau au bénéfice des êtres humains, de la vie aquatique et du secteur des loisirs.

Évaluation et remise en état des sites

Voir des exemples de tâches relatives à l’évaluation et à la remise en état des sites

 

  • Effectuer des évaluations de sites et procéder à des activités de remise en état de sites contaminés ou perturbés.
  • Établir des pratiques de gestion des terres efficaces, notamment en ce qui a trait à la prévention et au contrôle de l’érosion et de la pollution, de même qu’à la contamination du sol et à la surveillance de la conformité règlementaire.
  • Concevoir des documents législatifs, des lignes directrices, des règlements et des normes portant sur l’évaluation et la remise en état des sites.

Gestion des matières résiduelles

Voir des exemples de tâches relatives à la gestion des matières résiduelles

  • Gérer des déchets dangereux et non dangereux, notamment en assurant la classification, le suivi, la réduction, la réutilisation, le recyclage, la collecte et la disposition des matières résiduelles.
  • Soutenir le processus de traitement et de mise en valeur des matières résiduelles non dangereuses ou dangereuses.
  • Concevoir des documents législatifs, des règlements et des normes.

Santé et sécurité

Voir des exemples de tâches relatives à la santé et à la sécurité

  • Déterminer, évaluer et contrôler les risques en santé et sécurité au travail ainsi que les aspects liés à l’hygiène.
  • Élaborer et mettre en œuvre des politiques, des normes et des programmes visant à maintenir et à améliorer la qualité de l’environnement à travers la santé et la sécurité au travail.
  • Offrir des conseils et élaborer des normes techniques, des plans d’urgence et des programmes.

Gestion des ressources

Énergie

Voir des exemples de tâches en gestion de l’énergie

  • Favoriser l’utilisation durable des ressources renouvelables et non renouvelables ; ou le développement de sources d’énergie alternatives.
  • Prodiguer des conseils sur la gestion, l’utilisation et le développement durable de l’énergie auprès d’organisations.
  • Mener des activités d’évaluation, de gestion et de remise en état des sites ; offrir un soutien technique pour la distribution et l’utilisation durables de l’énergie, ainsi que pour le développement de sources d’énergie renouvelable.

Pêches et faune

Voir des exemples de tâches relatives à la gestion des pêches et de la faune

  • Intervenir dans le cadre de l’utilisation et de la préservation des ressources halieutiques et fauniques, ainsi que de la conservation et de la protection de leurs habitats.
  • Effectuer des recherches sur les populations et les espèces en péril et en assurer la surveillance.
  • Soutenir l’application de la réglementation applicable à la biodiversité ainsi qu’à la conservation et à la préservation des ressources.
  • Contribuer à la sensibilisation du public ainsi qu’à d’autres activités techniques liées à la gestion des pêches et de la faune.

Profil gestion des ressources naturelles

Voir des exemples de tâches relatives à la gestion des ressources naturelles

  • Assurer l’équilibre entre les besoins et les pressions des industries, notamment celles liées au tourisme, à l’agriculture, à la foresterie, à l’exploitation minière ainsi qu’à l’aménagement des terres dans une perspective de conservation et de préservation des ressources naturelles.
  • Tenir compte des facteurs socio-économiques et environnementaux pour un développement durable.
  • Planifier, gérer et renforcer la réglementation et les normes portant sur la gestion des ressources naturelles.

Durabilité environnementale

Développement durable

Voir des exemples de tâches relatives au développement durable.

  • Mettre au point et utiliser des indicateurs de durabilité.
  • Contribuer aux activités de planification du développement durable auprès des collectivités, des entreprises et des instances municipales, provinciales, nationales et internationales.
  • Identifier des enjeux sociaux et proposer des lignes directrices.
  • Mettre au point des systèmes de gestion environnementale ou de développement ainsi que tous autres systèmes de prévisions et d’analyse rétrospective.
  • Participer à des activités de gestion du changement, de développement stratégique, d’évaluation économique et de responsabilité sociale des entreprises.
  • Connaître et communiquer les tendances à long terme.

Profil enseignement et formation

Voir des exemples de tâches relatives à l’enseignement et à la formation

  • Offrir de la formation en environnement, incluant des formations sur le terrain et des programmes de formation continue pour les professionnels.
  • Évaluer les besoins en matière de programmes de formation en environnement, créer des cursus et mesurer les résultats.
  • Sensibiliser et informer le public par rapport aux enjeux environnementaux à travers des activités éducatives.

Profil recherche et développement

Voir des exemples de tâches relatives à la recherche et au développement

  • Mener des activités de recherche et de développement scientifique ou industriel qui font progresser les connaissances en environnement.
  • Aider à prévenir, réduire ou résoudre les problèmes environnementaux.
  • Contribuer au développement et à la diffusion de technologies offrant des avantages économiques ou environnementaux de longue durée.

Politiques et législation

Voir des exemples de tâches relatives aux politiques et à la législation.

  • Collaborer avec les intervenants des secteurs public et privé afin de réunir de l’information et élaborer des politiques, des règlements et des normes portant sur des pratiques ou des enjeux environnementaux.
  • Rassembler des données visant à soutenir l’application de la règlementation de même que l’établissement de la responsabilité des dirigeants et des administrateurs.
  • Offrir des conseils sur la planification nécessaire pour se conformer aux politiques, aux lois, aux règlements et aux normes, y compris aux normes internationales ISO 9000 et 14000, ainsi que sur les poursuites pouvant découler d’infractions environnementales.

Communication et sensibilisation du public

Voir des exemples de tâches relatives à la communication et à la sensibilisation du public

  • Produire des communications écrites, audiovisuelles et électroniques afin de faire mieux connaître les enjeux et les pratiques en environnement.
  • Organiser, coordonner et présenter des renseignements spécialisés sur des questions environnementales au cours de conférences.
  • Élaborer des programmes de sensibilisation et d’intervention portant sur des enjeux environnementaux et mettre en œuvre des stratégies de communication et de relations publiques.

Vous ne savez pas lesquelles des spécialisations correspondent à votre profil ? Communiquez avec nous

Vous avez identifié vos spécialisations ? Apprenez-en davantage sur la façon de présenter une demande.