Carrières environnementales: leçons tirées de l’année 2018


547 300 postes vacants enregistrés pendant le dernier trimestre de l’année 2018

Les données sources de statistique Canada, Enquête sur les Postes Vacants et les Salaires (EPVS), indiquent qu’en 2018, environ trois quarts des emplois ont fait l’objet d’une annonce sur un tableau d’affichage en ligne, et près de 60% des offres d’emploi ont été publiées sur le site web des entreprises. Cela nous montre que les données issues des offres d’emploi en ligne fournissent un aperçu raisonnable des tendances de recrutement au Canada, y compris dans le secteur de l’environnement. Si vous êtes un professionnel en transition souhaitant explorer un domaine environnemental différent ou si vous recherchez des opportunités d’emploi dans le secteur, vous devez vous tenir au courant des dernières tendances en matière d’emploi identifiées au premier semestre de 2018.

Ces données sur les postes vacants correspondent aux résultats de l’enquête sur les perspectives des entreprises (hiver 2018) de la banque du Canada. Et bien que ces résultats donnent à penser que les pénuries de la main-d’œuvre avaient fléchi durant l’automne 2018, les entreprises faisaient tout de même état de difficultés à trouver des travailleurs comparativement à l’année précédente. En outre, deux tiers des entreprises interrogées intensifiaient leurs efforts de recrutement en vue d’augmenter leurs effectifs.

Les 4 championnes de l’emploi environnemental: Alberta, Sasktchewan, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouart

Depuis décembre 2017, le gouvernement de la Sasktchewan poursuit les objectifs établis dans le plan de résilience des prairies, une stratégie de lutte contre les changements climatiques qui comprend la mise en œuvre de nouveaux règlements visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans un certain nombre de secteurs industriels.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a mis en place un nouveau programme de plafonnement et d’échange de droits d’émissions de gaz à effet de serre le 1er janvier 2019. Tout au long de l’année 2018, le gouvernement de l’Alberta a continué de poursuivre les objectifs de son plan de leadership climatique, tandis que l’île-du-Prince-Édouart a publié son plan d’action sur les changements climatiques en mai 2018. Toutes ces initiatives poussent les entreprises à chercher des professionnels de l’environnement afin d’évaluer le novelles exigences législatives et de mettre en œuvre des plans pour répondre à ces dernières.

Les 10 professions les plus demandées

Parmi les 10 principales professions liées à l’environnement, quatre ont enregistré des augmentations du nombre d’offres d’emploi en environnement entre 2017 et 2018.

Pour plus d’informations sur les tendances du marché de l’emploi en environnement en 2018, téléchargez le rapport complet ici:

Télécharger le rapport

Comments

No comments yet

The comments are closed.