Regards sur les RH : changements de priorités pour les entreprises et la main-d’œuvre dans un contexte de pandémie mondiale (partie 2)


La nouvelle édition des Regards sur les RH est arrivée! La COVID-19 et d’autres évènements actuels continuent d’influencer l’emploi au Canada et la main-d’œuvre en environnement, mais dans une moindre mesure que ce à quoi nous avons assisté en avril.

Une reprise inégale de l’emploi est en cours, mais les incertitudes demeurent

Environ 5,5 millions de Canadiens ont perdu leur emploi ou sont sous-employés en raison de la pandémie de COVID-19 et d’autres évènements. En mai, les secteurs d’activités ont progressivement commencé à rouvrir, province par province, annonçant ainsi le début de la reprise de l’économie et de l’emploi, de même qu’un élan positif pour le marché du travail canadien.

Cette pandémie mondiale a eu et continue d’avoir un effet inégal sur le marché de l’emploi. Le Canada a enregistré une hausse de presque 300 000 emplois en mai, la majorité au Québec. Des possibilités d’emploi accrues ont également été observées dans le secteur de la production de biens, pour les emplois moins rémunérés, chez les hommes et au sein de la population autochtone. Malgré ces résultats positifs, le taux de chômage a grimpé à 13,7 %, alors qu’un plus grand nombre de Canadiens ont intégré le marché du travail afin d’y trouver un emploi ou de réintégrer le leur.

Les Canadiens semblent faire preuve d’un optimisme prudent en ce qui concerne la sécurité de l’emploi et les débouchés. Toutefois, les perspectives économiques ne s’avèrent pas très roses pour le reste de l’année 2020 et éventuellement au-delà. Des mesures de relance supplémentaires ont vu le jour afin d’aider les industries et les entreprises à rester à flot et à combattre le bouleversement économique et l’incertitude. Les pouvoirs publics, les entreprises et les personnes devront s’adapter et surmonter cette nouvelle réalité au fur et à mesure qu’apparaîtront des difficultés et des possibilités inédites.

Les employeurs s’efforcent de soutenir la main-d’œuvre en environnement

En avril, ECO Canada a lancé une initiative visant à prendre le pouls des employeurs et des travailleurs du secteur de l’environnement et à comprendre l’incidence des évènements actuels sur la main-d’œuvre canadienne. Les résultats de nos sondages pour le mois d’avril ont montré que bien que des répercussions se soient fait sentir partout, dans des entreprises de toutes tailles et de toutes sortes, celles du secteur de l’environnement s’en sont un peu mieux tirées.
Selon nos derniers résultats, les employeurs et les travailleurs continuent de subir les répercussions de l’arrêt volontaire de l’activité économique, mais dans une moindre mesure que ce à quoi nous avons assisté en avril.

Au total, 123 employeurs représentant des entreprises de toutes tailles, de toutes les régions et de tous les sous-secteurs environnementaux ont répondu au sondage éclair d’ECO Canada jusqu’en mai. Le ralentissement soudain qui a frappé les employeurs du fait de la COVID-19 et de la chute du marché pétrolier et gazier s’est atténué au cours du dernier mois. Près de 60 % des répondants ont indiqué que leurs activités commerciales étaient perturbées, par rapport à 90 % en avril.

Rapport RH interactif sur les employeurs

Parcourez notre rapport interactif pour en savoir plus sur les employeurs, la façon dont ils ont été touchés et les solutions qu’ils adoptent pour contribuer aux efforts de redressement de la main-d’œuvre.

*Les données pourraient prendre du temps à charger.

La main-d’œuvre en environnement conserve son optimisme

Un total de 82 répondants de partout au Canada ont répondu au sondage. La COVID-19 a eu un impact sur la situation d’emploi et le lieu de travail des travailleurs. Les répondants sont principalement préoccupés par les possibilités limitées d’exercer leur profession et de développer leurs compétences générales. Toutefois, 90 % des répondants ont exprimé le souhait de poursuivre leur carrière en environnement, ce qui indique des perspectives positives pour le secteur en général.

Rapport RH interactif sur les travailleurs

Parcourez notre rapport interactif pour en savoir plus sur les travailleurs, la façon dont ils ont été touchés et les mesures prises par les employeurs pour les soutenir.

*Les données pourraient prendre du temps à charger.

Changements et contrecoups pour le secteur environnemental et sa main-d’œuvre

La pandémie a continué à influencer les priorités et les programmes des pouvoirs publics, y compris ceux liés aux activités environnementales. Le gouvernement fédéral et les provinces ont interrompu, reporté ou annulé des mesures de protection de l’environnement, ce qui provoquera des répercussions imprévues pour une partie de la main-d’œuvre canadienne en environnement. Par comparaison, on s’attend à ce que certaines activités environnementales essentielles s’accentuent à mesure que reprend le travail saisonnier, sur le terrain ou à pied d’œuvre. Les investissements additionnels du secteur public dans les activités environnementales, comme le financement de 1,7 milliard de dollars du gouvernement canadien pour nettoyer les puits orphelins, stimuleront la création d’emploi à court terme.

_____________________________________________________________________________________________________________

Découvrez l’impact de ces nouveaux développements sur le marché du travail en environnement dans le nouveau rapport de notre série Regards sur les RH! Abonnez-vous à notre bulletin d’information pour vous tenir au courant des tendances de la main-d’œuvre en environnement.

Financé en partie par le Programme d’appui aux initiatives sectorielles du gouvernement du Canada Les opinions et les interprétations figurant dans la présente publication sont celles d’ECO Canada et ne reflètent pas nécessairement celles du gouvernement du Canada.

Pour de plus amples renseignements, veuillez écrire à research@eco.ca

Comments

No comments yet

The comments are closed.