L’efficacité énergétique au Canada: aperçu des industries clés et des possibilités d’emploi


L’efficacité énergétique est un élément clé de la lutte contre le changement climatique. Les initiatives dans ce secteur peuvent aider le Canada à faire la transition vers une économie à faibles émissions de carbone et à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 40% d’ici 2030.

À l’automne 2018, ECO Canada a mené une enquête exhaustive auprès de 1 853 établissements commerciaux au Canada afin de capturer un instantané ponctuel de la main-d’œuvre en termes de démographie, d’établissements, de revenus et d’emploi dans six industries clés.

Selon les répondants, les perspectives pour le secteur de l’efficacité énergétique en 2019 sont positives: l’emploi devrait croître de 8,3%, ce qui créerait 36 ​​000 nouveaux emplois.

Voici quelques faits saillants.

Efficacité énergétique et opportunités d’emploi

Les secteurs de la construction, de la fabrication, du commerce de gros, des services professionnels et aux entreprises, des services d’utilité publique et des autres services sont les secteurs analysés dans le rapport d’ECO Canada pour les emplois directs et permanents. Ensemble, ces industries ont généré des revenus d’exploitation estimés à 82,6 milliards de dollars en 2018 et 51 000 établissements employaient environ 436 000 personnes au cours de la même année.

La construction est, de loin, l’industrie avec le plus grand nombre d’établissements, de revenus d’exploitation et d’emplois. Environ 287 000 personnes avaient un emploi et 63% d’entre elles ont consacré la majeure partie de leur temps à des activités directement liées à l’efficacité énergétique.

L’emploi dans le secteur des services professionnels et aux entreprises devrait augmenter de 13,8% en 2019, suivi des secteurs de la fabrication et de la construction avec respectivement 8,3% et 8,5%.

Toutes ces industries deviennent de plus en plus pertinentes pour réduire la pollution climatique. Des initiatives telles que le programme Better Buildings BC encouragent les constructeurs et les développeurs d’immeubles collectifs, commerciaux et institutionnels à concevoir des espaces nets et prêts pour l’énergie. Les participants au programme participent à un concours avec jury et les lauréats reçoivent un prix qui les reconnaît en tant que chefs de file de la construction écoénergétique.

L’expertise en efficacité énergétique est primordiale pour concevoir des projets qui favorisent des solutions durables. Par conséquent, l’emploi devrait augmenter pour continuer à soutenir cette initiative et d’autres initiatives.

Efficacité énergétique et défis d’embauche

Au moins 70% des employeurs de ces six industries ont déclaré avoir eu des difficultés à recruter des candidats qualifiés au cours des 12 derniers mois. Les recruteurs interrogés dans les secteurs de la construction et du commerce de gros ont déclaré qu’il était «très difficile» de trouver des perspectives. La raison la plus citée des difficultés d’embauche est le manque de travailleurs qualifiés. Les pénuries de main-d’œuvre et l’emplacement ont également été mentionnés.

Les employeurs peuvent attirer de nouveaux talents en dispensant une formation leur permettant d’acquérir les compétences nécessaires pour effectuer leurs tâches. Dans le même temps, l’amélioration de la productivité du travail et de l’intensité du travail pour les travailleurs existants est également une stratégie visant à résoudre le problème du manque de qualifications.

Pour plus d’informations sur l’emploi en efficacité énergétique au Canada, téléchargez le rapport complet ici:

Télécharger le rapport

Comments

No comments yet

The comments are closed.