Les 5 raisons pour lesquelles vous ne vous faites pas embaucher


Frustrated with looking for jobs

Vous avez soumis des douzaines de demandes, mais vous ne pouvez toujours pas obtenir un emploi? Vous n’êtes pas seul. Nous connaissons tous les choses essentielles à faire et à ne pas faire lors d’une recherche d’emploi typique (adapter votre lettre de motivation, arriver à l’entrevue 15 minutes à l’avance, ou encore parfaire votre présentation express), mais vous pouvez déclencher des signaux d’alarme qui vous empêchent de décrocher votre emploi de rêve.

Voici cinq raisons pour lesquelles les employeurs ne vous embauchent pas.

1. Vous n’êtes pas employé en ce moment.

C’est un cercle vicieux malheureux (comment pouvez-vous obtenir un emploi lorsque personne ne vous engage?), mais également une réalité de la recherche d’emploi. Le stigmate d’être sans emploi peut grandement compromettre l’impression que vous ferez à un recruteur, qui se demandera pourquoi vous n’avez pas eu d’autres possibilités si vous êtes réellement aussi qualifié. Dans une étude récente menée par l’entreprise de logiciel de recrutement en ligne, Bulhorn, des chercheurs ont découvert que le fait de ne pas avoir d’emploi pendant deux ans peut avoir un effet plus négatif sur vos possibilités d’emploi qu’un casier judiciaire.

Ce que vous pouvez faire :   Si possible, ne quittez pas votre emploi à moins d’être certain d’en avoir un autre derrière. Si cette possibilité échoue, faites de votre mieux pour rester occupé et pour faire quelque chose de constructif avec votre temps. Même si vous ne pouvez pas obtenir un emploi, vous pouvez toujours acquérir de l’expérience de différentes façons : faire du bénévolat au sein de votre industrie, obtenir un emploi à temps partiel, ou vous inscrire à des cours en ligne pour obtenir de nouveaux titres de compétences.

2. Vous n’êtes pas avenant lors de l’entrevue.

Votre maman peut penser que vous avez une riche personnalité et un sourire de gagnant, mais les employeurs ne sont probablement pas aussi enchantés. Votre attitude lors de l’entrevue aide les recruteurs à décider si vous correspondez à la culture de l’entreprise. Si vous donnez l’impression d’être froid, sur la défensive ou autrement peu engageant (même si vous ne le faites pas exprès), les employeurs ne seront probablement pas très enthousiastes à l’idée de travailler avec vous tous les jours.

Ce que vous pouvez faire :   Les employeurs engagent des personnes qu’ils apprécient. Ils veulent voir votre enthousiasme à propos de l’emploi, alors faites-leur savoir que vous êtes passionné par ce que vous faites. Efforcez-vous de sourire et essayez toujours de bâtir un rapport avec l’intervieweur, dès le début de l’entrevue. Par exemple, parlez de la pluie et du beau temps ou de quelque chose qui n’a pas de lien avec l’emploi (l’emplacement des bureaux, votre trajet, etc.). En dernier lieu, n’oubliez pas de lui envoyer une note de suivi personnalisée pour le ou la remercier de l’occasion.

Maintaining your online brand

3. Vous n’avez pas maintenu votre image de marque personnelle en ligne.

Les responsables du recrutement vont taper votre nom dans des moteurs de recherche et ils examineront ce qui en sort avant de vous passer en entrevue. Il ne s’agit pas de l’une des meilleures pratiques; c’est un fait pour le recrutement : 91 % des employeurs déclarent qu’ils consultent régulièrement les profils des candidats sur les sites de réseautage social avant de prendre des décisions liées à l’embauche. Si ce qu’ils voient est un profil LinkedIn obsolète sans photo ou une photo bizarre dans laquelle on vous identifie, vous avez peut-être mis fin à vos chances.

Ce que vous pouvez faire :  Tâchez de soigner la façon dont vous apparaissez en ligne. La priorité essentielle est de vous assurer que votre profil LinkedIn est à jour, car les recruteurs consultent tout d’abord ce site pour obtenir des renseignements supplémentaires sur vos antécédents professionnels. Allez au-delà de la simple mise à jour de votre historique de travail et inscrivez-vous à des groupes LinkedIn pertinents pour votre domaine, laissez des commentaires pertinents sur les publications des autres, et partagez des articles intéressants environ deux fois par semaine. N’oubliez pas non plus vos autres réseaux sociaux; vérifiez plutôt deux fois qu’une vos réglages de confidentialité sur Facebook et essayez de créer un fond personnalisé pour votre profil sur Twitter.

Getting past the resume software bots

4. Vous ne passez pas à travers les logiciels-robots

Les responsables du recrutement traitent des volumes de candidatures de plus en plus importants. Malheureusement, cela signifie que vous finirez probablement par envoyer votre candidature par le biais d’un logiciel de présélection automatisé. L’inconvénient de cette tendance est que d’excellents candidats sont négligés. Peter Cappelli a écrit un article fameux concernant un directeur des RH qui, à titre d’expérience, a posé sa candidature de façon anonyme auprès de sa propre entreprise , et n’a pas dépassé le processus de présélection.

Ce que vous pouvez faire  :   Le logiciel de présélection détermine votre admissibilité en vérifiant certains mots et certaines phrases, alors assurez-vous d’utiliser les mêmes mots-clés que dans l’offre d’emploi tout au long de votre CV. Essayez d’incorporer des compétences et des termes pertinents pour l’industrie, et faites correspondre votre titre à celui du poste vacant. L’optimisation de votre CV pour franchir le logiciel de présélection est une toute nouvelle compétence que vous devez apprendre, et cela devient aussi important que de répondre aux exigences de l’emploi.

Lising specific examples in your resume

5. Votre CV ne contient pas d’exemples particuliers

Votre CV dispose 30 secondes pour impressionner le recruteur avant d’être relégué à la pile des rejets. Rendez-le mémorable en indiquant des exemples précis de vos exploits, pas en répétant simplement la description d’emploi originale.  57  % des employeurs déclarent que l’erreur la plus préjudiciable que les candidats commettent est de ne pas fournir d’exemples précis dans leur CV et lors de l’entrevue.

Ce que vous pouvez faire  :  Plus vous pouvez quantifier vos exploits avec des exemples, mieux ce sera. Que vous ayez fini un projet en avance, fait connaitre votre organisation,économisé l’argent de l’entreprise ou augmenté ses revenus, assurez-vous de présenter les chiffres en question. Utilisez la technique STAR (situation, tâche, action, résultat) pour guider vos exemples lors de l’entrevue et sur votre CV; par exemple  :  « J’ai dirigé une équipe de huit personnes pour un nouveau programme commercial à l’échelle de l’entreprise; j’ai conçu des stratégies commerciales à court terme et à long terme qui ont abouti à une augmentation du chiffre d’affaires de l’équipe de plus de 150  %  ».

Examinez honnêtement les habitudes dont vous pourriez être coupable et faites l’effort conscient de les changer lors de votre prochaine candidature.

Bonne recherche d’emploi!

Comments

No comments yet