Regards sur les RH : changements de priorités pour les entreprises et la main-d’œuvre dans un contexte de pandémie mondiale (partie 3)


La dernière édition des Regards sur les RH d’ECO Canada est arrivée! Nous suivons les tendances au sein des entreprises et des RH d’un mois à l’autre afin de comprendre les effets de la COVID-19 et d’autres évènements actuels sur la main-d’œuvre dans le secteur de l’environnement.

La réouverture progressive de l’économie au Canada a contribué à de solides gains d’emplois en juin, mais les employeurs et les travailleurs font encore face aux effets résiduels de la crise économique. À cette situation complexe viennent s’ajouter l’émergence de nouvelles occasions et difficultés pour la main-d’œuvre provenant des mesures de retour au travail, ainsi que la mise en suspens ou l’annulation d’activités de protection et de surveillance environnementales partout au Canada.

Une seule constante : le changement

Le marché du travail a poursuivi sa reprise à mesure qu’un plus grand nombre d’entreprises ont rouvert en juin, augmentant l’emploi de presque un million. Le nombre de travailleurs sans emploi en raison de la crise économique est passé de 5,5 millions en avril à 3,1 millions en juin, ce qui a diminué le taux de chômage national à 12,3 %. Statistique Canada a également fait remarquer que l’emploi s’était le plus rapproché des niveaux précédant la crise dans les industries dont les entreprises et les milieux de travail peuvent instaurer des mesures de distanciation physique, ainsi que dans tous les groupes d’âge chez les hommes.

Les employeurs et les travailleurs s’adaptent une fois de plus à l’évolution de la réalité. Certains Canadiens sont retournés à leur lieu de travail où l’on applique des mesures de santé et de sécurité afin de réduire la possibilité de transmission du virus. Les pouvoirs publics, les entreprises et les personnes se préparent en outre à divers scénarios économiques allant de la reprise complète à un autre arrêt forcé entraîné par une deuxième vague de la pandémie du coronavirus.

Déclin des effets sur les employeurs

Au total, 151 employeurs représentant 42 500 travailleurs ont répondu au sondage éclair RH d’ECO Canada.

Les analyses des résultats de la partie 1 et de la partie 2 de cette série ont révélé que la plupart des entreprises ont été touchées dans une certaine mesure par la COVID-19 ou la chute des marchés pétroliers et gaziers. Nos plus récents résultats indiquent que les employeurs ressentent encore certains effets négatifs, mais moins qu’au cours des deux mois précédents.

Rapport RH interactif sur les employeurs

Parcourez notre rapport interactif pour en savoir plus sur les employeurs, la façon dont ils ont été touchés et les solutions qu’ils adoptent pour contribuer aux efforts de redressement de la main-d’œuvre.

*Les données pourraient prendre du temps à charger.

Changements de perspectives sur le travail environnemental

Au total, 143 travailleurs ont répondu au sondage à l’échelle du Canada.

Comme d’autres études, les résultats de notre sondage en juin indiquent une baisse du nombre de personnes qui travaillaient à domicile, ce qui laisse supposer un retour partiel à leurs modalités de travail d’avant la pandémie. Ceux qui ont conservé leur emploi travaillaient autant ou plus que d’habitude au même poste, et citaient une augmentation de 8 % entre mai et juin.

Les réponses au sondage révèlent en outre une préoccupation croissante parmi les travailleurs touchés directement ou indirectement par la réduction intentionnelle des exigences environnementales. En dépit des objectifs de durabilité à long terme que le Canada s’est fixés, les répondants remettaient en question la viabilité d’une carrière en environnement du fait qu’un certain nombre d’activités environnementales et d’emplois dans le domaine ont subi un revers, signe d’un nouveau risque pour le secteur. ECO Canada surveillera le maintien de cette perspective afin de comprendre l’influence des évènements actuels sur la croissance et la durabilité de la main-d’œuvre du secteur de l’environnement.

Rapport RH interactif sur les travailleurs

Parcourez notre rapport interactif pour en savoir plus sur les travailleurs, la façon dont ils ont été touchés et les mesures prises par les employeurs pour les soutenir.

*Les données pourraient prendre du temps à charger.

Le besoin d’information sur le marché du travail est plus grand que jamais

Les résultats de notre tout dernier sondage révèlent que les conditions du marché du travail continueront d’évoluer au cours des jours, des semaines et des mois à venir. Le rétablissement des rapports environnementaux partout en Alberta et l’injection de fonds en vue de nettoyer les puits abandonnés constituent un autre indicateur de changement qui stimulera probablement la croissance des emplois en environnement dans l’Ouest du Canada.

Nous avons décidé de prolonger jusqu’au 31 juillet 2020 nos sondages éclair RH auprès des employeurs et des travailleurs afin d’aider à surveiller les tendances et les informations du marché du travail dans le secteur environnemental.

La perspective du marché du travail que nous préparons en vue de sa publication plus tard cet été représente un autre engagement à valeur ajoutée dans le domaine de la recherche. Ce rapport présentera des informations et des prévisions dans un monde post-COVID. Nous synthétisons actuellement les données et les résultats afin de présenter une perspective détaillée des occasions d’emploi en environnement, des difficultés liées à la main-d’œuvre et des solutions en matière de talents au cours de la décennie à venir.

________________________________________________________________________________________________________

Découvrez l’impact de ces nouveaux développements sur le marché du travail en environnement dans le nouveau rapport de notre série Regards sur les RH! Abonnez-vous à notre bulletin d’information pour vous tenir au courant des tendances de la main-d’œuvre en environnement.

Financé en partie par le Programme d’appui aux initiatives sectorielles du gouvernement du Canada. Les opinions et les interprétations figurant dans la présente publication sont celles d’ECO Canada et ne reflètent pas nécessairement celles du gouvernement du Canada.

Pour de plus amples renseignements, veuillez écrire à research@eco.ca

Comments

No comments yet

The comments are closed.