Technologie & Tendances Environnementales au Canada


Les professionnels de l’environnement de tout le Canada peuvent se réjouir de l’annonce d’une création de 90 000 emplois supplémentaires dans le secteur de l’environnement d’ici 2024.

À l’heure actuelle, 364 000 travailleurs ont reçu la formation et l’expérience nécessaires pour occuper des postes de haut niveau dans les domaines de la protection de l’environnement, et du développement durable.

Le secteur de l’environnement bénéficie d’une perspective favorable car les Gouvernements, les établissements d’enseignement et diverses autres industries collaborent pour mobiliser des initiatives de technologie propre et de changement climatique.

Utiliser la technologie pour rester compétitif

Les organisations environnementales s’appuient sur de nouvelles technologies sophistiquées pour comprendre et résoudre des problèmes environnementaux complexes. En conséquence, un nombre croissant d’employeurs accordent une attention particulière aux candidats qui manifestent un intérêt à les adopter.

“Il est absolument nécessaire d’apprendre de nouvelles technologies pour travailler dans le secteur de l’environnement. L’utilisation de drones est un exemple clair de la façon dont le domaine se penche vers des façons plus précises de faire un travail. De nos jours, un travailleur environnemental doit surveiller ou prévenir des situations avec des outils plus sophistiqués.” – Kevin Nilsen, Président & CEO d’ECO Canada..

Récemment, Chris Hopkinson et Laura Chasmer, chercheurs à l’Université de Lethbridge, ont suggéré que les images tridimensionnelles peuvent être utiles pour prévoir et atténuer les catastrophes telles que les feux de forêt et les inondations. L’imagerie satellitaire est un autre exemple d’outil dont les professionnels de l’environnement pourraient avoir besoin pour travailler.

Opportunités d’Emploi en Environnement

Bien que l’apprentissage de nouvelles technologies soit un facteur important pour être compétitif sur le marché du travail, il y a d’autres considérations à garder dans l’esprit.

L’Ontario, l’Alberta et la Colombie-Britannique sont les provinces où la demande de travailleurs environnementaux est la plus élevée. Les trois principaux domaines de pratique où les employeurs embauchent sont: Gestion des Ressources Naturelles; Santé – Sécurité & Environnement; Gestion des Déchets.

La Gestion des Ressources Naturelles implique l’élaboration et la mise en œuvre de plans de protection des écosystèmes. C’est un domaine qui englobe une grande variété de professions telles que les spécialistes de l’environnement, ingénieur en géotechnique, analyste des politiques, gestionnaire de la conformité environnementale, technicien en foresterie et analyste de bases de données spatiales pour n’en citer que quelques-unes.

La Santé – Sécurité & Environnement est un domaine qui nécessite l’interprétation de règlements environnementaux axés sur les personnes. Les professionnels dans ce domaine peuvent être des inspecteurs de santé publique, des consultants spécialisés dans des types particuliers de risques, et des ingénieurs de sécurité parmi d’autres options.

La Gestion des Déchets joue un rôle essentiel dans la vie quotidienne des Canadiens et des entreprises. Ce domaine implique non seulement la gestion des déchets dangereux et non dangereux, mais aussi l’élaboration des lois, directives, normes et règlementations.

Quelques points clés pour se démarquer en tant que candidat souhaitant travailler dans l’un de ces domaines:

Carrières Émergentes

Les Analystes de Données Environnementales et les Spécialistes du Changement Climatique sont de nouvelles voies de carrière dans le secteur de l’environnement.

L’analyste des GES, l’analyste des données climatiques et hydrologiques et l’analyste de l’évaluation environnementale sont quelques-uns des titres d’emploi les plus courants pour les professionnels qui traitent des données. Ils sont chargés d’examiner et d’organiser les notes de terrain et les données de terrain, de faire des prédictions et des recommandations, d’effectuer une surveillance de base des paramètres environnementaux et de consulter les parties prenantes ou d’autres organisations pour obtenir des informations.*

Un spécialiste des changements climatiques a une variété de rôles et de responsabilités, notamment l’élaboration d’outils, de politiques et de projets d’adaptation aux changements climatiques; servir de liaison entre le Gouvernement, les organisations non gouvernementales, les établissements d’enseignement et l’industrie pour créer des initiatives de coopération; et faire des recherches sur le financement des risques climatiques et / ou l’économie de l’environnement.**

De solides compétences en communication sont nécessaires pour réussir dans les deux domaines. Les professionnels traitent constamment des données complexes et doivent présenter leurs résultats à différents publics. ECO Canada offre un cours en ligne sur la communication professionnelle dans le contexte environnemental.

Pour plus d’informations sur les tendances de l’emploi environnemental, lisez notre dernier communiqué de presse

Lire la publication

*Sources: Offres d’emploi publiées sur indeed.ca

**Sources: Offres d’emploi publiées sur preventionweb.net, Deloitte, UW Medicine, et AECOM

Comments

No comments yet

The comments are closed.