Analyste – SIG


Le Système d'information géographique (SIG) est une technique de cartographie par ordinateur qui recourt à la technologie des cartes tracées par ordinateur et aux bases de données. Les analystes – SIG se servent de cette technologie pour intégrer des données biophysiques, écologiques et socio-économiques pouvant être analysées afin, par exemple, de repérer des espèces sauvages, de cartographier l'érosion, de surveiller la qualité de l'air et de l'eau ou de mesurer des taux d'exploitation forestière. À la différence des sources de données de la cartographie traditionnelle, celles du Système d'information géographique sont numériques et peuvent facilement être mises à jour, ce qui permet aux analystes – SIG de produire des cartes actualisées à partir de nombreux ensembles de données afin d'adapter l'information à des secteurs et à des auditoires précis.

Aperçu

Imaginez que vous êtes assis tout au fond d'une salle à l'éclairage tamisé remplie de chefs de services d'incendie, d'intervenants en cas d'urgence et de fonctionnaires municipaux. Vous êtes analyste - SIG, et on a fait appel à vous pour participer à l'une des plus importantes opérations de lutte contre un feu de forêt de la saison. Tous les yeux sont fixés sur la carte tridimensionnelle aux couleurs éclatantes située à l'avant de la salle, qui illustre graphiquement le feu de forêt hors de contrôle à seulement douze kilomètres de là. Vous avez passé les derniers jours à élaborer cette carte, et vous savez à quel point elle sera précieuse pour les preneurs de décision dans les prochains jours.

En tant qu'analyste - SIG, vous vous spécialisez dans l'analyse de données en vue de produire des cartes numériques. Dans ce cas-ci, vous vous êtes servi de données topographiques afin de mettre au point une carte de base de la zone. Vous y avez ensuite intégré de plus amples données sur l'incendie et mis à jour la progression de celui-ci afin que la carte reflète l'évolution de la situation. Vous avez également ajouté d'autres détails qui pourraient s'avérer utiles aux pompiers, comme certains obstacles susceptibles de ralentir la progression des flammes ou d'empêcher les pompiers de se rendre dans certaines zones. Vous avez ajouté d'autres données concernant la qualité de l'air que vous mettez à jour régulièrement afin que les pompiers puissent savoir où la fumée est la plus dense et où l'utilisation de respirateurs est nécessaire. Votre carte montre également les habitations qui se trouvent sur le parcours de l'incendie et indique si les résidents ont été évacués ou non. Les intervenants d'urgence surveilleront étroitement l'évolution de la situation sur votre carte afin de pouvoir évacuer les résidents si la qualité de l'air venait à se détériorer et si des vies étaient menacées. Des météorologues se servent également de votre carte pour tenter de prévoir le comportement de l'incendie en se basant sur des modèles de prévision du temps, ce qui donnera aux pompiers une longueur d'avance si jamais la force ou la direction des vents venaient à changer. Vous savez que dans ce genre de situation, une carte dynamique et bien actualisée comportant les renseignements que vous avez recueillis peut considérablement faciliter le travail des équipes d'incendie et les aider à prendre certaines décisions qui pourraient sauver des vies.

Fonctions

Les fonctions types varient beaucoup d'un emploi à l'autre, mais la liste qui suit donne un exemple des fonctions qu'un analyste- SIG est susceptible de remplir :

  • Utiliser des programmes et des progiciels afin de préparer des rapports graphiques, des cartes et des diagrammes.
  • Analyser des ensembles de données pour des prises de décision quotidiennes.
  • Créer, mettre au point et actualiser régulièrement des bases de données.
  • Utiliser des cartes et des ensembles de données à des fins d'analyse spatiale.
  • Concevoir des séries de logiciels afin de personnaliser des données géographiques.
  • Compiler des ensembles de données géographiques pour toute une variété de sources, dont des données de recensement, des données du Système mondial de localisation (GPS), des données sur des observations sur le terrain, des images-satellite ainsi que des données de surveillance de l'environnement.
  • Préparer des rapports de statistiques géographiques en se basant sur des données spatiales;
  • Entretenir des rapports avec des collègues et des homologues d'autres organisations afin d'échanger de l'information et d'obtenir des données.
  • Communiquer avec les clients afin de mieux comprendre leurs besoins.

Conditions de travail

Les analystes- SIG travaillent dans divers endroits, dont les suivants :

Au bureau :

  • recueillir, consigner et analyser des données, ce qui comprend de manipuler des données et d'éliminer les données superflues des sources de données
  • produire des cartes et des diagrammes
  • examiner des cartes, des photos, des levés et saisir des données
  • gérer des bases de données
  • communiquer par téléphone et lors de réunions avec les clients, les parties intéressées et les collègues
  • former d'autres membres du personnel

Sur le terrain :

  • procéder à des levés sur le terrain et dans les collectivités
  • inspecter les projets en cours et effectuer des évaluations
  • réaliser des entrevues avec des informateurs clés, organiser des groupes de discussion et des séances d'observation des participants

Lieux de travail

Il existe un certain nombre d'endroits où les analystes- SIG peuvent trouver un emploi. Parmi eux, on compte les suivants :

  • Services gouvernementaux fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux
  • Entreprises d'arpentage et de cartographie par ordinateur
  • Sociétés de consultation en génie et en environnement
  • Editeurs de cartes commerciales et sociétés de SIG et de géomatique
  • Entreprises de marketing, de statistiques, de technologies de l'information et de recensement
  • Collèges et universités
  • Entreprises d'autres secteurs, comme les secteurs pétrolier, gazier, touristique, forestier et minier
  • Sociétés privées d'experts-conseils

Formation et exigences

Si vous êtes actuellement à l'école secondaire et que vous envisagez une carrière en tant que analyste- SIG, vous devez avoir d'excellents résultats dans les domaines suivants ou une prédilection pour ces derniers :

  • Géographie
  • Arts
  • Informatique
  • Physique

Dans la majorité des cas, l'exigence minimale requise afin de travailler comme analyste- SIG est un diplôme universitaire de premier cycle.

Si vous êtes étudiant au niveau postsecondaire et que vous envisagez une carrière en tant que analyste- SIG, les programmes suivants conviennent particulièrement à la carrière à laquelle vous vous destinez :

  • Systèmes d'information géographique
  • Géographie
  • Géomatique
  • Informatique
  • Sciences environnementales

L'accréditation des analystes- SIG n'est pas obligatoire.

Modèle

Alexander Khoroshun

Au secondaire, j'avais le goût de créer et j'ai décidé que j'orienterais ma carrière du côté de la réalisation de logiciels. Je me suis enrôlé dans l'armée et j'ai obtenu mon diplôme en informatique de l'académie de génie militaire Mozhaisky, à ce qui était alors Leningrad, en URSS. Après mon service militaire, mon premier emploi fut avec une société qui réalisait des logiciels pour systèmes d'information géographique (SIG). Dès que j'ai compris toutes les possibilités qui pouvaient être associées à ce type de programmation, je savais que ce domaine était vraiment pour moi.

C'est la chance qui m'a fait aboutir avec la société qui allait devenir le principal réalisateur de logiciels pour SIG dans le monde. La souplesse de ces logiciels m'a permis de les adapter en fonction de besoins cernés pour divers projets. J'ai acquis mon expérience en menant à terme de tels projets en Ukraine, puis, par la voie d'Internet, aux États Unis, au Canada et en Grande-Bretagne. J'ai su reconnaître les belles occasions que le Canada pouvait offrir aux réalisateurs de logiciels pour SIG, compte tenu de la grandeur du pays et de toutes ses ressources. Avant de venir en sol canadien, j'y avais déjà repéré un emploi sur Internet et j'ai commencé à travailler le lendemain de mon arrivée. Depuis, j'ai occupé divers postes en réalisation de logiciels et j'agis actuellement comme conseiller à cet égard pour le SIG. Au Canada, si un emploi dans ce domaine vous intéresse, c'est aux portes des organisations gouvernementales, des sociétés pétrolières et gazières ou des cabinets de consultation en environnement que vous devez frapper.

Je consacre la première heure de chacune de mes journées à me tenir au courant de ce qui est nouveau dans mon domaine. Je lis les messages affichés à des tableaux d'utilisateurs sur Internet, je parcoure les sites Web qui publient des articles sur le SIG, je jette un coup d'œil aux sites des réalisateurs de logiciels et je lis l'ensemble des revues spécialisées dans le domaine. En outre, chaque année, j'assiste au congrès des utilisateurs du SIG ainsi qu'à divers séminaires. Il est important de continuer d'apprendre sans cesse de façon à pouvoir s'occuper de projets de plus en plus complexes.

Avec le temps, les logiciels pour le SIG sont toujours plus conviviaux, en dépit de la complexité sans cesse accrue des tâches dont ils peuvent permettre de s'acquitter. C'est là l'objectif du programmeur : réaliser des logiciels puissants et faciles à utiliser. Les applications du SIG s'étendent désormais au secteur de la santé publique, qui s'en sert pour cartographier les maladies et planifier des installations. À l'avenir, seule l'imagination des réalisateurs fera obstacle aux applications possibles de ces logiciels.

Si vous immigrez au Canada, essayez auparavant de vous faire la main grâce à du travail bénévole proposé sur Internet. De cette manière, vous saurez exactement ce que les sociétés canadiennes recherchent chez les réalisateurs de logiciels pour le SIG. Vous acquerrez également de l'expérience au niveau des communications avec les personnes qui travaillent déjà dans ce domaine.À mon travail, les véritables problèmes se posent lorsqu'il s'agit de comprendre ce que les clients désirent au juste. Du fait que mon optique est différente de la leur, il faut communiquer de façon que les deux parties se comprennent.

La plupart du temps, je me retrouve devant mon ordinateur pendant les heures normales de bureau. Il se peut toutefois que ces heures se prolongent si l'échéancier d'un projet l'exige. Mes compétences au chapitre des langages de programmation et des structures de données me permettent de résoudre des problèmes en plus de mettre au point de nouvelles applications pour des clients. Je suis fier de réaliser des logiciels dont les géophysiciens se servent avec des données topographiques. Ces logiciels font que les utilisateurs peuvent produire des cartes de n'importe quel lieu en Alberta simplement en précisant le nom du canton. Les données alors obtenues sont transformées et servent à créer une légende à partir de laquelle il est possible d'interpréter les symboles de la carte produite. Je suis particulièrement satisfait lorsque je parviens à réaliser des choses que personne n'avait encore pu produire.

Le sud-est de l'Ukraine est une vieille région industrielle où mines, aciéries et installations de production abondent. Les déchets aussi et ils ont pollué la région autour de ma ville natale. Ma connaissance du SIG a servi à une bonne cause lorsque j'ai aidé les professeurs de l'université locale à apprendre à utiliser les logiciels pour de tels systèmes. Par la suite, ces mêmes professeurs ont enseigné aux étudiants à cartographier les effets de la pollution. Je suis heureux d'avoir pu contribuer à cet important projet de nettoyage.