Chimiste analyste


En tant que chimiste analyste, vous vous spécialisez en analyse de substances. Vous utilisez un équipement et des procédures complexes telles que la chromatographie, l'électrophorèse, la spectrométrie de masse et la spectroscopie optique pour analyser des échantillons et identifier et quantifier leurs composantes. Outre l'environnement, vous travaillez dans des industries comme le secteur pétrolier et gazier, en recherche pharmaceutique et en médecine légale.

Aperçu

Imaginez que vous êtes vêtu d'un sarrau d'un blanc éclatant, que vous portez des lunettes de sécurité et que vous surveillez attentivement les données affichées par l'instrument complexe très sensible qui se trouve devant vous. Vous êtes chimiste analyste et, aujourd'hui, vous analysez de l'huile usagée afin de déceler la présence possible de métaux-traces. L'huile de quelques gros moteurs diesel d'une installation industrielle voisine a été recueillie au cours de la dernière vidange d'huile périodique. Ces moteurs diesel sont essentiels à l'usine car ils alimentent le système de protection incendie, et sans eux, on ne pourrait plus compter sur les pompes pour acheminer l'eau jusqu'aux prises d'eau d'incendie. Si un incendie devait survenir à l'usine et que ces moteurs faisaient défaut, les pompiers n'arriveraient pas à éteindre le feu. Un incendie non maîtrisé à l'intérieur de l'usine risquerait de provoquer d'importantes explosions, des émissions de gaz nocifs et des déversements de produits chimiques.En guise de prévention, la direction de l'usine vous a engagé pour analyser l'huile usagée des moteurs diesel afin de déceler des signes de défaillance possible.

En tant que chimiste analyste, il vous incombe d'analyser l'huile usagée pour déceler la présence de métaux-traces, lesquels constituent de bons indicateurs de défaillance éventuelle des moteurs diesel. Lorsque les mécaniciens de l'usine effectuent la vidange d'huile de ces moteurs, ils conservent l'huile usagée et vous en apportent des échantillons. Vous préparez alors ces échantillons et vous les faites passer dans un appareil appelé spectrophotomètre à plasma inductif. Cet appareil relèvera la présence de tout métal dans l'huile. Le cas échéant, il vous indiquera la nature des métaux présents et leur quantité afin que vous puissiez comparer les résultats aux limites établies et aux valeurs témoins. Une fois les résultats obtenus, vous pouvez commencer à chercher des indicateurs. Vous tenterez de déceler toute trace d'argent dans les échantillons, car ce métal entre dans la fabrication des roulements de ces moteurs. S'il y a présence d'argent, cela signifie que les roulements sont usés et qu'ils doivent être remplacés. La présence de fer constitue également un signe d'usure; toute trace dans l'huile signifie qu'une autre pièce est usée et doit être remplacée. Les résultats de votre analyse de l'huile indiqueront aux mécaniciens quelles pièces du moteur vont défaillir. La capacité de prévoir les défaillances et de remplacer les pièces usées réduira de façon significative les risques de défaillance d'un moteur au beau milieu d'un incendie ou d'une autre situation d'urgence, ce qui évitera peut-être une catastrophe.

Fonctions

Les fonctions types varient beaucoup d'un emploi à l'autre, mais la liste qui suit donne un exemple des fonctions qu'un chimiste analyste est susceptible de remplir :

  • Effectuer l'entretien périodique du matériel et les tests quotidiens de contrôle de la qualité des méthodes d'analyse.
  • Étalonner le matériel de laboratoire conformément aux programmes d'entretien;
  • Concevoir des protocoles d'échantillonnage. 
  • Élaborer des normes et préparer des réactifs et des solvants pour les expériences.
  • Préparer des rapports en identifiant les échantillons, en expliquant les méthodes d'analyse, en étayant les résultats et en résumant les conclusions des analyses.
  • Concevoir et mettre en application des procédures expérimentales, dont l'analyse qualitative et quantitative d'échantillons complexes. 
  • Valider les méthodes d'analyse et régler les problèmes liés à celles-ci.
  • Planifier, coordonner et superviser les analyses en laboratoire dans le cadre de contrôles de conformité, d'intervention en cas d'urgence, d'études de sites, d'études sur la santé et la sécurité, d'enquêtes et de mesures correctives.
  • Choisir des méthodes et des procédures, établir un calendrier pour des tests d'analyse et effectuer et superviser ces tests.
  • Superviser le personnel technique.

Conditions de travail

Les chimistes analystes travaillent dans divers endroits, dont les suivants :

Au laboratoire :

  • préparer des solutions pour analyse et traiter des échantillons
  • vérifier les échantillons et procéder à des expériences
  • concevoir des protocoles expérimentaux et des protocoles d'échantillonnage
  • étalonner des instruments

Au bureau :

  • accomplir des tâches administratives, analyser les données et préparer des rapports et des articles
  • consulter la documentation et rédiger des rapports et des articles scientifiques;
  • communiquer par téléphone et lors de réunions avec les clients, les services gouvernementaux, les collègues et les experts sur le terrain 
  • effectuer des recherches sur les nouvelles technologies et les nouveaux progrès dans le domaine de la chimie; 
  • consulter d'autres professionnels de la chimie

Lieux de travail

Il existe un certain nombre d'endroits où les chimistes analystes peuvent trouver un emploi. Parmi eux, on compte les suivants :

  • services gouvernementaux fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux
  • collèges, universités et instituts de recherche
  • entreprises de biotechnologie
  • entreprises de gestion de déchets
  • sociétés de technologie de l'environnement
  • entreprises agrochimiques
  • laboratoires judiciaires
  • entreprises d'autres secteurs, comme le secteur pétrolier et gazier, les produits pharmaceutiques et la fabrication

Formation et exigences

Si vous êtes actuellement à l'école secondaire et que vous envisagez une carrière en tant que chimiste analyste, vous devez avoir d'excellents résultats dans les domaines suivants ou une prédilection pour ces derniers :

  • Chimie
  • Mathématiques
  • Biologie
  • Physique 
  • Anglais/Français

Dans la majorité des cas, la qualification minimale requise afin de travailler en tant que chimiste analyste est un diplôme universitaire de premier cycle; cependant, la plupart des postes se trouvent dans le domaine de la recherche et nécessitent des études supérieures.

Si vous êtes étudiant au niveau postsecondaire et que vous envisagez une carrière en tant que chimiste analyste, les programmes suivants conviennent particulièrement à la carrière à laquelle vous vous destinez :

  • Chimie
  • Sciences environnementales
  • Génie chimique

L'accréditation n'est pas obligatoire, mais de nombreux praticiens choisissent de faire partie d'une association professionnelle comme leur association provinciale de chimistes professionnels.

Modèle

Amandeep Nagra

La chimie était la matière forte d'Amandeep Nagra tout au long de ses études secondaires. « Je désirais faire carrière dans ce domaine, mais j'ignorais quoi faire. » Après en avoir parlé à son frère qui venait tout juste d'obtenir son diplôme universitaire, il a opté pour des études collégiales plutôt qu'universitaires. « L'idée de travailler me plaisait plus que celle de passer des années à l'école. » Deux ans après avoir terminé ses études secondaires, il obtenait un diplôme en science chimique de la British Columbia Institute of Technology.

À l'heure actuelle, Aman travaille comme représentant de service technique pour Cantest Ltd., un laboratoire commercial d'analyses situé à Burnaby, en Colombie-Britannique. Auparavant, il a occupé pendant trois ans le poste de chimiste analyste au sein de la même entreprise.

Lorsqu'il était chimiste analyste, Aman passait la majeure partie de son temps dans le laboratoire où il testait des échantillons d'effluents (eaux usées) afin de connaître, entre autres, leurs niveaux d'huile et de graisses, d'anions, d'ammoniaque et de cyanure. Ces échantillons provenaient de différentes entreprises dont des abattoirs de poulets, des lave-autos et des scieries. Aman avait comme responsabilité de s'assurer que le niveau des produits susmentionnés était inférieur aux limites permises par la réglementation de l'environnement du district régional du Grand Vancouver.

Aman assumait également d'autres responsabilités dans le laboratoire, notamment le titrage des produits chimiques, la préparation des solutions et l'utilisation des différents outils. « Il y a tellement d'analyses à faire dans un laboratoire qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer. »

Un autre aspect positif du travail d'Aman était qu'il avait régulièrement l'occasion de mettre à profit son aptitude à résoudre des problèmes. « On tentait constamment de trouver de nouveaux moyens pour améliorer nos méthodes d'analyse et d'échantillonnage. Ce faisant, nos méthodes devenaient plus efficaces et notre travail plus facile. »

L'une des idées préconçues qu'entretenaient les clients d'Aman était que les tests sur échantillonnage pouvaient se faire en une heure. En fait, les tests sur des effluents impliquent une série d'étapes qui peuvent prendre des heures. Malgré tout, Aman était heureux de pouvoir rendre service non seulement à ses clients, mais aussi à l'environnement. « Il nous suffit d'informer nos clients que leurs effluents posent problème pour remarquer une diminution de la quantité de pollution qui se retrouve dans l'environnement. »