Ingénieur du génie rural


Le génie agricole est un mélange de techniques d’ingénierie et de biologie appliqué au domaine de l’agriculture. Les ingénieurs en agriculture mettent à profit leurs connaissances et leurs compétences afin d’améliorer la production agricole durable. Ces ingénieurs prennent part à de nombreux projets, par exemple la conception de machines et de structures pour les mégaporcheries, l’élaboration de méthodes de conservation des sols et de l’eau et l’amélioration de la transformation des produits agricoles.

Aperçu

Imaginez que vous êtes debout dans un champ de pommes de terre vallonné et que vous regardez une grue descendre lentement une section de tuyau d'aluminium de dix mètres dans une fosse fraîchement creusée. Derrière la grue, une équipe est occupée à souder les sections de tuyau. Vous surveillez ces activités parce qu'il s'agit de la mise en œuvre de votre plan.

Vous êtes ingénieur en agriculture et vous êtes spécialisé dans la conception de systèmes d'irrigation. C'est la raison pour laquelle le syndicat d'arrosants local vous a engagé. Plusieurs étés de sécheresse ont diminué la production des champs de terre sèche, et le syndicat d'arrosants devait trouver un moyen d'étendre son réseau et d'assurer l'acheminement de l'eau jusqu'aux zones desséchées. On vous a fait venir pour concevoir un système de canalisations et de réservoirs qui permettra aux agriculteurs d'avoir accès à l'eau dont ils ont besoin pour faire pousser leurs cultures.

En tant qu'ingénieur en agriculture, vous devrez mettre à profit à la fois vos connaissances en matière de conception et de construction de canalisations et l'information relative à la géographie, au climat et à la rotation des cultures de la région afin de concevoir un nouveau système pour acheminer l'eau d'irrigation des canaux du syndicat jusqu'aux champs de terre sèche. Vous recueillez de l'information sur les nappes phréatiques locales et les données météorologiques historiques, en particulier sur les plus longues périodes de temps entre deux pluies, en plus de vous renseigner sur les besoins en eau de diverses cultures afin de savoir quelle devra être la dimension des réservoirs et des conduites. Vous observez ensuite les variations d'élévation et de pente afin de déterminer un emplacement idéal pour les réservoirs. Ceux-ci doivent se situer à un niveau inférieur à celui du canal afin que la force de gravité puisse être utilisée pour assurer le déplacement de l'eau. Finalement, vous vous servez de votre calendrier des irrigations et des données relatives aux débits d'eau pour déterminer le type et la dimension des conduites nécessaires. Une fois l'installation terminée, l'eau s'écoulera des canaux et circulera dans le système de conduites que vous avez conçu jusqu'aux réservoirs, desquels les agriculteurs pourront tirer l'eau nécessaire à l'irrigation de leurs champs.

Fonctions

Les fonctions types varient beaucoup d'un emploi à l'autre, mais la liste qui suit donne un exemple des fonctions qu'un ingénieur en agriculture est susceptible de remplir :

  • Planifier, concevoir et superviser la construction de systèmes d'irrigation, de drainage, de protection contre les inondations et de régularisation des eaux.
  • Planifier, concevoir et superviser la construction de bâtiments agricoles et d'installations de stockage comme les constructions pour le bétail, les serres, les silos et les entrepôts frigorifiques pour les pommes.
  • Concevoir et évaluer le matériel utilisé pour la préparation du sol, l'ensemencement, la pulvérisation, la récolte et le transport des produits agricoles.
  • S'assurer que la conception est conforme aux codes en vigueur et que tous les permis obligatoires ont été délivrés.
  • Superviser le nettoyage, le broyage, le classement, le mélange, la transformation, la réfrigération, l'emballage et la distribution des produits agricoles.
  • Préparer et présenter des rapports techniques, rencontrer les clients et faire part des notions techniques aux collègues et aux clients qui ne possèdent pas de formation technique.
  • Mener des recherches afin de trouver de nouvelles méthodes durables de production d'aliments et de fibres pour les consommateurs.
  • Mener des recherches afin de concevoir de nouvelles structures et de nouveaux systèmes novateurs.
  • Mener des recherches afin d'élaborer de nouvelles technologies et de nouvelles pratiques de gestion pour la production d'aliments, qui protègent les ressources environnementales.

Conditions de travail

Les ingénieurs en agriculture travaillent dans divers endroits, dont les suivants :

Au bureau :

  • accomplir des tâches administratives, analyser les données et préparer des rapports
  • ébaucher des plans de construction et concevoir des plans de gestion informatisés
  • planifier des projets, administrer et gérer des budgets
  • communiquer par téléphone et lors de réunions avec les clients, les parties intéressées ainsi que les services gouvernementaux et présenter aux clients des plans, des idées et des recommandations
  • effectuer des recherches et recueillir des données historiques
  • consulter d'autres ingénieurs et professionnels

Sur le terrain :

  • visiter et inspecter les sites et établir des sites de démonstration
  • dépanner les clients et les informer au sujet du bon fonctionnement des systèmes
  • mettre à l'essai les concepts et les changements recommandés
  • prendre des mesures et consigner les données et les observations
  • installer et tester le matériel de surveillance

Lieux de travail

Il existe un certain nombre d'endroits où les ingénieurs en agriculture peuvent trouver un emploi. Parmi eux, on compte les suivants :

  • sociétés de consultation en technologie de l'environnement
  • fournisseurs et fabricants de matériel agricole
  • entreprises de transformation des produits alimentaires
  • services gouvernementaux fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux
  • collèges, universités et instituts de recherche
  • organismes de développement internationaux

Formation et exigences

Si vous êtes actuellement à l'école secondaire et que vous envisagez une carrière en tant que ingénieur en agriculture, vous devez avoir d'excellents résultats dans les domaines suivants ou une prédilection pour ces derniers :

  • Mathématiques
  • Physique
  • Chimie
  • Calcul
  • Biologie

Dans la majorité des cas, l'exigence minimale requise afin de travailler comme ingénieur en agriculture est un diplôme universitaire de premier cycle.

Si vous êtes étudiant au niveau postsecondaire et que vous envisagez une carrière en tant que ingénieur en agriculture, les programmes suivants conviennent particulièrement à la carrière à laquelle vous vous destinez :

  • Génie mécanique
  • Génie, ressources biologiques
  • Génie chimique

Pour travailler en tant qu'ingénieur en agriculture, les praticiens doivent être membres à titre d'ingénieur professionnel de leur association provinciale. Les exigences concernant le statut professionnel varient selon les provinces.

Modèle

Esther Bérubé

« L'ingénierie m'intéressait en raison de la diversité des projets et des impacts immédiatement observables découlant du travail effectué », affirme Esther Bérubé. Esther s'était très tôt habituée à la diversité. En raison de l'emploi de son père – il était un ingénieur civil -, sa famille a vécu de nombreuses années à l'étranger, notamment au Ghana, au Venezuela, au Niger et au Costa Rica. Les conditions de vie qu'Esther y a vues ont grandement influencé son choix de carrière. « J'ai vu de nombreuses personnes vivant dans des régions où les conditions de vie se détérioraient à un rythme affolant. C'est ce qui m'a amenée à choisir une carrière qui me permettrait d'assainir et de stabiliser leurs conditions de vie. »

Esther, qui travaille pour la firme d'ingénieurs Golder de Montréal à titre d'ingénieure stagiaire, est titulaire d'un baccalauréat en génie agricole et d'une maîtrise en génie chimique. Elle consacre la majeure partie de son temps à travailler aux différents projets qui aboutissent sur son bureau. Elle passe par ailleurs deux ou trois jours par mois sur le terrain où elle supervise le creusage de trous de forage et recueille des échantillons d'eau ou de sol pour en vérifier la qualité. « J'aime beaucoup me retrouver à l'extérieur où je peux salir mes gants de travail et mon équipement de sécurité. »

Au bureau, Esther assume une panoplie de responsabilités dont celles de superviser les différents projets, d'effectuer des calculs et d'interagir avec les clients. « Ils (les ingénieurs chez Golder) sont vraiment bons en ce sens. Ils sont engagés dans tellement de projets que je peux toucher à différentes étapes du processus d'évaluation des sites et de leur décontamination. » Cette diversité de projets expose Esther à différents styles professionnels. « Chaque directeur de projet et chaque ingénieur préconisent des approches différentes », fait-elle remarquer. C'est cette diversité des tâches qui permet à cette ingénieure stagiaire d'en apprendre beaucoup.

Le travail d'Esther comporte néanmoins quelques inconvénients, le plus grand étant d'assimiler une quantité astronomique d'informations en très peu de temps. Loin de se laisser intimider, elle se surprend elle-même : « Il m'arrive à l'occasion de me dire, après avoir parlé à un entrepreneur : « Oh là! Tu commences vraiment à t'y connaître dans le domaine. « Et dire que je ne connaissais rien de tout ça il y a quelques mois à peine! »

Esther a aussi constaté que, dans la réalité, la résolution de dilemmes et de problèmes ne se fait pas aussi facilement que lorsqu'elle était sur les bancs d'école. « Lorsque j'étudiais l'ingénierie, il y avait une réponse à chaque question et il revenait à chaque étudiant de la trouver. Je savais aussi que je disposais de toutes les ressources pour résoudre le problème. » Ce n'est que lorsqu'elle a entrepris son travail chez Golder qu'elle a pris conscience d'une autre réalité : les solutions existent mais, en raison de contraintes de temps, d'argent et environnementales, elles sont plus difficiles à trouver.