Limnologue


Les limnologues sont des scientifiques qui étudient les propriétés physiques, chimiques et biologiques des lacs, des rivières et autres cours d'eau. Ils étudient les caractéristiques abiotiques comme la stratification et l'hydrochimie, de même que des éléments biotiques comme la végétation aquatique, les algues, les microbes et les invertébrés. Les fonctions d'un limnologue revêtent une importance primordiale pour protéger les ressources en eau douce, et les chercheurs canadiens sont des chefs de file mondiaux dans ce domaine.

Aperçu

Imaginez que vous naviguez au gré des vagues d'un grand lac, à la barre d'un bateau qui se trouve à environ 50 mètres de la rive. Vous êtes limnologue et vous avez passé les dernières heures à prélever des échantillons d'eau dans différentes parties du lac à des fins d'évaluation environnementale. Vous êtes ici parce qu'une grande société pétrochimique projette de construire une raffinerie sur les rives du lac et que, pour que ce projet soit autorisé, le lac doit faire l'objet d'une évaluation environnementale qui consiste à déterminer les effets potentiels de cette raffinerie sur le milieu ambiant. En tant qu'expert des écosystèmes aquatiques, vous vous êtes joint à l'équipe d'évaluation pour enquêter sur les répercussions possibles de la raffinerie sur la santé du lac.

En tant que limnologue, vous avez participé à de nombreuses évaluations environnementales comme celle-ci pour étudier les répercussions des activités industrielles sur les lacs et les cours d'eau. Le biote aquatique étant très sensible aux changements du milieu, votre évaluation revêt une importance vitale pour l'étude environnementale. Vous recueillez d'abord des données de référence pour obtenir une meilleure vue d'ensemble de l'état actuel des caractéristiques biotiques et abiotiques du lac. Vous utilisez une sonde thermique pour prendre la température de l'eau à diverses profondeurs. Puisqu'elle varie selon la profondeur, elle entraîne la formation de couches superposées, dont la teneur en oxygène et en substances nutritives est différente, ce qui influe sur les endroits où peut vivre le biote. Vous reliez ensuite les caractéristiques physiques à la composition chimique de l'eau qui sera établie à l'aide de l'analyse en laboratoire des échantillons d'eau que vous avez prélevés. Vous recueillez également des données sur les communautés aquatiques, dont les poissons, les algues, les plantes et le zooplancton. Cette information sur la diversité et l'abondance des espèces servira à construire un réseau alimentaire et à prédire les répercussions potentielles de scénarios de développement industriel, de déversement ou de changement climatique. Toutes les données de référence que vous recueillez serviront à brosser une image de la qualité de l'eau du lac avant l'érection de la raffinerie et feront partie de l'évaluation environnementale. Grâce à cette dernière, il sera possible de déterminer si le projet de raffinerie peut aller de l'avant et d'établir ce que la société pétrochimique doit faire pour s'assurer que les répercussions des activités de la raffinerie sont réduites au minimum.

Fonctions

Les fonctions types varient beaucoup d'un emploi à l'autre, mais la liste qui suit donne un exemple des fonctions qu'un limnologue est susceptible de remplir :

  • Prélever des échantillons d'eau et recueillir des données sur les caractéristiques des lacs et des rivières comme la température, la teneur en oxygène dissous et les poissons qui y sont recensés.
  • Mener des travaux en laboratoire, notamment en préparant des réactifs et des échantillons et en effectuant des analyses chimiques pour déterminer notamment l'alcalinité, le pH, la conductibilité et la turbidité.
  • Consulter les propriétaires riverains, les promoteurs et les propriétaires de chalets et communiquer avec eux pour veiller à conserver la santé des réseaux hydrographiques.
  • Collaborer avec les gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux pour gérer les répercussions environnementales de la consommation humaine et des eaux-vannes sur les cours d'eau.
  • Recenser les poissons, les plantes, le phytoplancton, le zooplancton et tout autre biote aquatique.
  • Faire de la recherche en effectuant notamment des analyses statistiques des données, en mettant à l'épreuve des hypothèses scientifiques, en comparant les résultats à ceux d'autres travaux réalisés et en rédigeant des rapports et des documents scientifiques.
  • Participer aux travaux d'équipes techniques en préparant des plans d'aménagement des bassins fluviaux.
  • Examiner les rapports de contrôle.
  • Préparer des demandes de subventions visant à appuyer la recherche et les projets.
  • Agir en tant que témoin expert en écosystèmes aquatiques dans le cadre des audiences de commissions d'examen des études d'impact sur l'environnement, de poursuites judiciaires et de recours collectifs.

Conditions de travail

Les limnologues travaillent dans divers endroits, dont les suivants :

Au bureau :

  • accomplir des tâches administratives et analyser les données à des fins de rapports
  • examiner les rapports de contrôle et les études d'impact sur l'environnement
  • élaborer des programmes de surveillance
  • communiquer par téléphone et lors de réunions avec les clients, les services gouvernementaux et le public
  • réaliser des recherches sur les nouvelles technologies et les nouveaux progrès en matière de limnologie
  • consulter d'autres professionnels de la limnologie

Sur le terrain :

  • prélever des échantillons d'eau et d'éléments biotiques
  • consigner des données qualitatives et quantitatives
  • former et instruire divers groupes d'intendance

En laboratoire :

  • étudier les organismes aquatiques
  • analyser des échantillons d'eau pour en déterminer la composition chimique

Lieux de travail

Il existe un certain nombre d'endroits où les limnologues peuvent trouver un emploi. Parmi eux, on compte les suivants :

  • services gouvernementaux fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux
  • collèges, universités et instituts de recherche
  • sociétés de consultation en génie et en environnement
  • organismes sans but lucratif, organismes non gouvernementaux et organismes internationaux

Formation et exigences

Si vous êtes actuellement à l'école secondaire et que vous envisagez une carrière en tant que limnologue, vous devez avoir d'excellents résultats dans les domaines suivants ou une prédilection pour ces derniers :

  • Biologie
  • Chimie
  • Physique
  • Mathématiques
  • Anglais/Français

Dans la majorité des cas, la qualification minimale requise afin de travailler en tant que limnologue est un diplôme universitaire de cycle supérieur (maîtrise ou doctorat).

Si vous êtes étudiant au niveau postsecondaire et que vous envisagez une carrière en tant que limnologue, les programmes suivants conviennent particulièrement à la carrière à laquelle vous vous destinez :

  • Écologie
  • Biologie, vie aquatique
  • Sciences environnementales
  • Océanographie

En plus des programmes ci-dessus, la plupart des limnologues poursuivent des études supérieures en limnologie et en écosystèmes aquatiques.

L'accréditation des limnologues n'est pas obligatoire, mais la majorité des praticiens font partie de groupes professionnels comme la Société canadienne de limnologie (SCL) ou la North American Lake Management Society (NALMS) ou, encore, s'inscrivent comme biologistes professionnels.

Modèle

Michael Agbeti

C'est alors qu'il poursuivait des études au baccalauréat au Ghana, son pays d'origine, que le Dr Michael Agbeti s'est intéressé à la limnologie, soit la science qui étudie les systèmes d'eau douce tels que les lacs, étangs, rivières et les ruisseaux. C'est d'ailleurs un professeur de limnologie qui l'a incité à rédiger une thèse de baccalauréat spécialisé sur le sujet. « Ce professeur m'a fait une vive impression. C'est grâce à lui si je me suis intéressé à la biologie des eaux douces et, plus tard, à la limnologie. »

Près de 30 ans plus tard, Michael est aujourd'hui président de sa propre entreprise d'experts-conseils, Bio Limno Research & Consulting, dont les bureaux sont situés à Halifax. Il passe beaucoup de temps dans le laboratoire à regarder à travers la lentille d'un microscope. « En fait, j'identifie et énumère les différentes espèces d'algues et de zooplancton. » Les échantillons d'eau que Michael analyse lui parviennent de différents clients, notamment d'entreprises d'experts-conseils en environnement et d'agences gouvernementales tant canadiennes qu'internationales. Il lui incombe de compiler des rapports, de remplir des formulaires et de voir au bon fonctionnement quotidien de son entreprise. Michael avoue cependant préférer le temps qu'il passe derrière le microscope. « Je serais tellement heureux si je pouvais passer tout mon temps dans le labo. »

Michael voue une passion sans borne à sa profession, même après toutes ces années. Il aime regarder un lac et penser que ce lac semble propre à l'œil nu, mais qu'il en va peut-être autrement sous l'œil du microscope. Il se passionne également pour l'avenir de la limnologie. « Les perspectives d'emploi pour les limnologues sont sans fin étant donné la prolifération des problèmes de l'eau causés par l'activité humaine qui prévalent à l'échelle planétaire. »