Technicien(ne) en Déchets l’environnment


Les techniciens en déchets dangereux sont responsables de manipuler, de traiter, d'emballer et de faire le suivi des déchets dangereux aux fins d'expédition, de traitement et d'élimination. Ils peuvent être appelés à coordonner des programmes de gestion des déchets dangereux dans les secteurs privé et public. Les possibilités d'emploi incluent les installations de recyclage et de traitement des déchets ou les grandes entreprises qui emballent et expédient les déchets dangereux qu'elles produisent. Les techniciens en déchets dangereux travaillent avec des produits chimiques, des produits biologiques dangereux et des déchets radioactifs et possèdent une formation spécialisée en manipulation et en élimination sécuritaires de ces substances.

Aperçu

Imaginez que vous portez un ensemble de protection tout blanc assorti de gants et de couvre chaussures. Vous êtes technicien en déchets dangereux et vous êtes en train de décharger une mini-fourgonnette remplie de contenants de déchets domestiques dangereux. Il s'agit de la cueillette annuelle de déchets dangereux de la ville, et pendant dix jours, les résidents sont invités à apporter leurs vieux pots de peinture, les solvants, l'huile à moteur et les vielles piles à l'installation de manutention des déchets pour leur élimination sécuritaire. La cueillette s'inscrit dans le cadre d'une campagne d'éducation publique visant à informer les résidents sur l'élimination sécuritaire des déchets domestiques dangereux, de sorte que ces déchets ne se retrouvent pas dans les décharges ou dans les égouts. Les résidents apportent plutôt ces produits chimiques domestiques à votre installation et c'est votre travail de vous assurer qu'ils sont recueillis convenablement et éliminer de façon sécuritaire pour l'environnement.

En tant que technicien en déchets dangereux, vous possédez plusieurs années d'expérience dans la manipulation et l'élimination de substances dangereuses et vous savez à quel point il est important de respecter les procédures appropriées. Lorsque des clients du secteur résidentiel ou industriel arrivent à votre installation, vous retirez prudemment les contenants de déchets dangereux des véhicules et vous vérifiez la liste qu'il faut dresser des produits qu'ils contiennent. Il est très important de déterminer avec exactitude le type, la provenance et la quantité de déchets dangereux reçus. Une fois que vous avez identifié clairement les déchets et rempli la documentation requise, vous pouvez commencer à trier les contenants. Vous déterminez d'abord quels déchets peuvent être recyclés, par exemple, l'huile à moteur usagée ou les contenants d'antigel. Les déchets qui ne peuvent être recyclés sont répertoriés en fonction de leurs ingrédients actifs et emballés dans des fûts de stockage pourvus d'une doublure intérieure en plastique, en vue d'être acheminés à des installations de traitement et d'élimination spécialisées. Une fois que les fûts sont prêts à être expédiés, vous devez remplir un manifeste indiquant le volume de déchets transporté et le nom du transporteur. Des exemplaires du manifeste sont remis au transporteur. Lorsque les fûts arrivent à destination, un avis de livraison final vous est envoyé. Cet avis confirme le traitement et l'élimination appropriés des déchets et vous assure qu'ils ne finiront pas dans une décharge ou dans les bassins hydrologiques.

Fonctions

Les fonctions types varient beaucoup d'un emploi à l'autre, mais la liste qui suit donne un exemple des fonctions qu'un technicien en déchets dangereux est susceptible de remplir :

  • Recevoir, identifier, trier et préparer pour l'élimination les déchets dangereux domestiques et industriels reçus.
  • Vérifier les déchets dangereux et les classer en vue de leur élimination;
  • Tenir à jour les stocks de matières dangereuses sur place.
  • Tenir à jour les journaux d'inspection du matériel et les dossiers de l'installation.
  • Suivre les procédures de gestion des déchets et de manipulation des produits chimiques, y compris l'échantillonnage, la pesée et l'entreposage des contenants de produits chimiques.
  • Ajouter des réactifs et mélanger ou traiter les déchets.
  • Participer à la surveillance de l'hygiène au travail.
  • Prélever divers échantillons environnementaux et les faire analyser.
  • Se renseigner et se tenir à jour sur la réglementation, les lois et les modifications aux lois qui régissent les déchets et les matières dangereuses à l'échelle provinciale et fédérale.
  • Participer à des activités de formation et de perfectionnement professionnel, y compris obtenir l'accréditation requise.

Conditions de travail

Les techniciens en déchets dangereux travaillent dans divers endroits, dont les suivants :

Sur le terrain :

  • recevoir et inspecter des déchets dangereux
  • utiliser du matériel de traitement
  • conduire des véhicules et transporter des déchets dangereux
  • entretenir et réparer du matériel
  • surveiller les activités des installations

Au bureau :

  • accomplir des tâches administratives et analyser les données à des fins de rapports
  • communiquer par téléphone et à l'occasion de réunions avec des clients, des services gouvernementaux, des entrepreneurs et le public
  • effectuer des recherches sur les règlements et les exigences réglementaires applicables

Lieux de travail

Il existe un certain nombre d'endroits où les techniciens en déchets dangereux peuvent trouver un emploi. Parmi eux, on compte les suivants :

  • installations de recyclage et d'élimination de déchets
  • sociétés de consultation en génie et en environnement
  • services gouvernementaux fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux
  • collèges, universités et instituts de recherche
  • entreprises de gestion de déchets
  • laboratoires;
  • établissements de soins de santé.
  • entreprises d'autres secteurs qui produisent des déchets dangereux, comme le secteur des soins de santé et les industries minière, forestière et pétrolière

Formation et exigences

Si vous êtes actuellement à l'école secondaire et que vous envisagez une carrière en tant que technicien en déchets dangereux, vous devez avoir d'excellents résultats dans les domaines suivants ou une prédilection pour ces derniers :

  • Chimie
  • Mathématiques
  • Biologie
  • Informatique

Dans la majorité des cas, l'exigence minimale requise afin de travailler comme technicien en déchets dangereux est un diplôme universitaire de premier cycle.

Si vous êtes étudiant au niveau postsecondaire et que vous envisagez une carrière en tant que technicien en déchets dangereux, les programmes suivants conviennent particulièrement à la carrière à laquelle vous vous destinez :

  • Chimie
  • Sciences environnementales
  • Génie environnemental
  • Gestion des déchets
  • Toxicologie

Bien que l'obtention d'une accréditation ne soit pas nécessaire pour travailler à titre de technicien en déchets dangereux, de nombreux praticiens choisissent d'adhérer à leur association provinciale. Les exigences d'accréditation varient selon les provinces.

Modèle

Dave Howes

« J'ai su que j'allais œuvrer dans un domaine d'avenir », se souvient David Howes, technicien en déchets dangereux, au sujet de sa décision de faire une majeure en sciences de l'environnement. À l'époque, il suivait des cours généraux de sciences lorsqu'il a entendu parler de la nouvelle faculté des sciences de l'environnement. « Plutôt que de viser un baccalauréat général en sciences, je voulais faire une majeure dans un domaine qui m'intéressait et qui m'offrait de bonnes perspectives d'emploi. »

Quelque dix années plus tard, Dave occupe deux emplois au sein de la même compagnie de gestion des déchets dangereux. Il est officiellement coordonnateur des services techniques, mais il est à la fois technicien en déchets dangereux et technicien en technologie de l'information. « Je joue deux rôles, un dans le domaine de l'environnement et l'autre dans celui de l'informatique. J'aime cette combinaison de responsabilités. »

Quand il porte la casquette de l'environnementaliste, Dave assume différentes responsabilités. Il forme du personnel ou des clients sur le transport et la manipulation des matières dangereuses. Il doit aussi scruter les règlements fédéraux et provinciaux relatifs aux déchets dangereux propres à un projet précis et rédiger des propositions dans le but de mettre à jour les permis d'exploitation de la compagnie.

Dave passe la majeure partie de son temps à son bureau mais, une fois par semaine, il prend la direction du centre de traitement des déchets dangereux de la compagnie qui est situé au sud de la ville. Il épaule alors les employés dans l'exécution d'autres tâches, notamment celle qui consiste à effectuer une vérification environnementale des installations « pour s'assurer que nous respectons les règlements fédéraux et provinciaux. »

L'une des responsabilités qui incombent à Dave est celle de coordonner l'équipe d'intervention d'urgence en cas de déversement. Il coordonne les activités d'une équipe de huit personnes qui sont disponibles jour et nuit à longueur d'année. « Quand vous recevez l'appel, vous abandonnez ce que vous étiez en train de faire et vous accourez. » Cette responsabilité est à la fois stressante et coûteuse en temps, car le nettoyage d'un déversement peut prendre jusqu'à deux semaines. « La manipulation de déchets dangereux implique bien plus que ce à quoi les gens peuvent s'attendre. » Il faut notamment déterminer la méthode de nettoyage qui aura le moins d'impacts sur l'environnement, déterminer le mode de transport des déchets dangereux vers un centre de traitement, puis traiter ces mêmes déchets. Cela implique aussi de s'assurer que les modes de transport et de traitement respectent les normes fédérales et provinciales très strictes en matière de déchets dangereux. Il suffit d'une erreur et la compagnie de Dave pourrait se voir dans l'obligation de verser des milliers de dollars en infractions, sans oublier que des personnes et l'environnement pourraient être touchés. « Cet emploi me garde constamment en état d'alerte. »