Travailleur de soutien en aquaculture


À titre de travailleur de soutien en aquaculture, vous aidez les aquaculteurs et les technologues et techniciens en pêches à exploiter les écloseries et les élevages de poissons, de mollusques et de crustacés, et de plantes aquatiques. Vous êtes chargé du maintien du stock, des bassins et du reste du matériel, et vous vous livrez à des activités telles que la plongée autonome, la manutention des aliments, la réparation des pompes et le changement des filets. Parce qu?il faut passer de nombreuses heures à l?extérieur, vos conditions de travail varient autant, et peuvent être aussi difficiles, que le temps.

Aperçu

Imaginez-vous au gouvernail d'un bateau, voguant sur l'eau calme d'une baie par un matin d'automne frisquet, alors que le soleil commence à percer le brouillard. Vous êtes un travailleur de soutien en aquaculture et la plupart de vos journées commencent ainsi. Habillé de bottes cuissardes et d'un imperméable, vous première tâche de la journée consiste à nourrir les différents groupes de saumons de la ferme piscicole. La ferme compte 25 parcs flottants en filets, comportant chacun des centaines de jeunes saumons d'élevage. C'est votre travail de veiller à bien prendre soin de ces saumons.

En tant que travailleur de soutien en aquaculture, vous êtes chargé d'effectuer bon nombre des tâches quotidiennes de la ferme de saumons. Aujourd'hui, vous passerez la plus grande partie de l'avant-midi à nourrir les poissons au moyen d'un pulvérisateur de nourriture automatique. En marchant sur les ponts de métal qui séparent les parcs en filets, vous dirigez le pulvérisateur au-dessus de chaque parc et vous projetez des granules de nourriture dans l'eau. Quelques secondes plus tard, l'eau s'agite alors que les jeunes saumons affamés se précipitent à la surface pour dévorer les granules. Dans le cadre de votre travail, vous devez calculer et mesurer la quantité de nourriture distribuée dans chaque parc afin de vous assurer que les poissons ne sont pas suralimentés ou sous-alimentés. Pendant que vous nourrissez les poissons, vous devez également garder l'œil ouvert pour détecter tout comportement inhabituel ou problème avec les parcs en filets. Au cours des dernières semaines, vous avez remarqué que l'eau de quelques parcs devenait de plus en plus brouillée, ce qui signifie qu'ils sont obstrués par des anatifes et des moules. Plus tard dans la journée, vous remplacerez ces parcs souillés en plongeant de nouveaux filets sous ceux-ci, en soulevant le tout et en transférant les saumons dans les nouveaux parcs. Il s'agit d'une activité courante l'automne. Afin d'assurer la bonne croissance des poissons, il est nécessaire de changer les parcs en filets pour s'assurer qu'ils sont bien approvisionnés en eau de mer et en oxygène. Votre priorité est de vous assurer de donner à ces poissons tout ce dont ils ont besoin et de veiller au bon fonctionnement de la ferme de saumons.

Fonctions

Les fonctions types varient beaucoup d'un emploi à l'autre, mais la liste qui suit donne un exemple des fonctions qu'un travailleur de soutien en aquaculture est susceptible de remplir :

  • Aider les aquaculteurs et le personnel des pêches à exploiter des alevinières et des fermes aquatiques.
  • Mettre en œuvre et respecter des protocoles de sécurité dans les fermes afin d'assurer la sécurité du personnel.
  • Préparer les sacs, les cordes, les filets et les parcs pour les poissons et les crustacés.
  • Resserrer, nettoyer et réparer les lignes, les cordes et les filets.
  • Utiliser de l'équipement tel que des bateaux, des grues, des chariots élévateurs et des pulvérisateurs de nourriture.
  • Nourrir les poissons et signaler toute irrégularité.
  • Aider les éleveurs à trier et à marquer les poissons conformément aux procédures prescrites.
  • Nettoyer, entretenir et réparer le matériel et les accessoires, y compris le nécessaire de plongée autonome et de plongée libre au besoin.
  • Isoler les poissons reproducteurs pour la ponte.
  • Capturer et transporter les poissons.

Conditions de travail

Les travailleurs de soutien en aquaculture travaillent dans divers endroits, dont les suivants :

Sur le terrain :

  • surveiller, entretenir et nettoyer le matériel 
  • nourrir, classer et peser les poissons 
  • surveiller et entretenir les enclos, y compris conduire des bateaux et utiliser de l'équipement de plongée pour retirer les débris des parcs et des réservoirs 
  • mettre en œuvre des protocoles de sécurité à l'échelle de la ferme

Au bureau :

  • utiliser des systèmes informatisés de surveillance alimentaire et environnementale 
  • tenir à jour les bases de données, par exemple les relevés de croissance, d'alimentation et les taux de mortalité 
  • communiquer par téléphone et à l'occasion de réunions avec les collègues et les superviseurs

Lieux de travail

Il existe un certain nombre d'endroits où les travailleurs de soutien en aquaculture peuvent trouver un emploi. Parmi eux, on compte les suivants :

  • fermes aquicoles commerciales et producteurs d'aliments pour animaux 
  • services gouvernementaux fédéraux, provinciaux, territoriaux ou municipaux 
  • collèges, universités et instituts de recherche 
  • sociétés pharmaceutiques et de biotechnologie 
  • établissements des sciences de la mer et aquariums 
  • organismes sans but lucratif, organismes non gouvernementaux et organismes internationaux 
  • sociétés privées d'experts-conseils

Formation et exigences

Si vous êtes actuellement à l'école secondaire et que vous envisagez une carrière en tant que travailleur de soutien en aquaculture, vous devez avoir d'excellents résultats dans les domaines suivants ou une prédilection pour ces derniers :

  • Biologie 
  • Chimie 
  • Mathématiques 
  • Anglais/Français

Dans la majorité des cas, la qualification minimale requise afin de travailler en tant que travailleur de soutien en aquaculture est un diplôme de lycée.

Si vous êtes étudiant au niveau postsecondaire et que vous envisagez une carrière en tant que travailleur de soutien en aquaculture, les programmes suivants conviennent particulièrement à la carrière à laquelle vous vous destinez :

  • Aquaculture 
  • Biologie, milieu marin 
  • Écologie 
  • Biologie, vie aquatique 
  • Pêche et faune 
  • Biologie, pêches

L'accréditation des travailleurs de soutien en aquaculture n'est pas obligatoire.

Modèle

Chris Weaver

« Il y a toujours eu des passionnés de la pêche dans ma famille…, ce qui fait que je me suis toujours intéressé à la pêche et à la faune », affirme Chris Weaver. En tant qu'employé de soutien en aquaculture pour le gouvernement de l'Ontario, Chris est parvenu à transformer une passion en un emploi à temps plein. Il travaille à l'une des écloseries de la province où il supervise le développement de plusieurs espèces de poissons à partir du moment de leur éclosion jusqu'à leur remise dans la nature.

Chris estime que son emploi lui offre la combinaison idéale de responsabilités. « Je cherchais un travail qui me permettrait de travailler autant dans un bureau qu'à l'extérieur. » Il aime son travail et les tâches qu'il doit accomplir, notamment celles de nettoyer les bassins, de nourrir les poissons et de s'assurer que l'oxygène et la température de l'eau atteignent des niveaux qui soient sans danger. Chris est tout particulièrement fier de la manière dont l'écloserie contribue à protéger les environnements aquatiques naturels de la province. « Nous relâchons des poissons dans les lacs de façon à ce que ceux-ci recouvrent la santé et dans l'espoir qu'un jour, les poissons pourront y frayer par eux-mêmes. »

Le travail de Chris est parfois répétitif, mais il a trouvé des moyens de combattre cette monotonie, dont celui qui consiste à séparer les œufs non fertilisés. « J'écoute de la musique et je parle à mes collègues de travail » et ainsi le temps file. Les inconvénients de son travail sont peu nombreux comparativement à la satisfaction qu'il retire à l'idée qu'il contribue directement au bien-être de l'industrie de l'environnement.