--------------------

Des directives éthiques claires créent des professionnels de l'environnement plus forts

ECO Canada a élaboré, avec l’appui d’experts en la matière, un guide exhaustif sur les pratiques en matière d’éthique auquel tous les membres doivent adhérer. La philosophie qui sous-tend le code de déontologie du PE mis à jour et les principes centraux contenus dans le Code de déontologie consiste à soutenir la vision, les valeurs, les règles de conduite et les normes de pratique des membres du PE. Le code d’éthique du PE fournit un ensemble commun de valeurs au sein de la profession.

Les lignes directrices pour une pratique éthique sont un document utile pour le PE en exercice qui souhaite renforcer le professionnalisme, pour le nouveau PE qui gagne de l’autonomie et une reconnaissance professionnelle, ainsi que pour le professionnel de l’environnement en formation (EPt) qui se prépare à améliorer sa désignation. Pour protéger le bien-être public, les PE doivent continuellement se conformer aux normes éthiques et professionnelles les plus strictes.

Téléchargez le document Lignes directrices pour une pratique éthique pour en savoir plus ou continuez à lire ci-dessous.

TOUS LES MEMBRES EP ET LES AUDITEURS DOIVENT PASSER L’EXAMEN D’ETHIQUE POUR ÊTRE CERTIFIÉ

Code de déontologie du professionnel de l'environnement

Vue d’ensemble sur les principes centraux

1.1        Gérance de l’environnement

Respecter le devoir de protéger, de régir et de promouvoir l’environnement

Les professionnels de l’environnement doivent reconnaître la valeur de l’efficacité et de la durabilité environnementales, déterminer les avantages et les coûts d’une gestion environnementale accrue et continuer à mettre en œuvre des solutions durables et efficaces.

1.2             Défense de l’environnement

Protéger le public et le monde naturel, en cherchant à influencer les segments social, économique et culturel pour apporter des changements positifs. Les EP devraient responsabiliser les communautés qui les entourent, renforcer la dignité et la réputation de la profession et de la désignation, ainsi que respecter le bien-être, la santé et la sécurité de toutes les personnes.

1.3        Responsabilité professionnelle

Obtenir et maintenir un niveau de compétence permanent adapté au travail requis avec une représentation précise des qualifications. Les députés respecteront les principes éthiques, comprendront les règles de conduite et respecteront les normes de pratique. Pour maintenir la responsabilité, comprendre leur responsabilité, respecter les règles et les règlements et toujours se conduire au maximum de leurs compétences.

1.4        Normes éthiques et morales

Mener toutes les pratiques professionnelles honnêtement, équitablement, de bonne foi, avec intégrité et avec les précautions qui s’imposent. Refuser d’associer consciemment tout rapport, déclaration ou représentation réputé faux ou trompeur. Signaler toute inconduite professionnelle qui enfreint le code de déontologie. Ils ont le devoir de promouvoir l’environnement, mais ils doivent le faire dans le cadre éthique.

1.5        Confidentialité

Garder strictement confidentielle, sauf si la loi l’exige, toutes les informations concernant les activités commerciales et les affaires de l’employeur / client / intervenant acquises au cours de la relation professionnelle, et ne pas utiliser ces informations à des fins personnelles.

Examen éthique

Quel que soit le domaine de l’environnement dans lequel vous êtes spécialisé, l’éthique est un élément important et concerne tous les types de projet ou d’activité. En tant que tel, nous avons développé un examen que tous les candidats EP doivent réussir pour être certifié. (cet examen exclut les candidats; les auditeurs EP ont leur propre processus d’examen)

L’Examen d’éthique comprend des questions à choix multiples et à réponses courtes, mettant l’accent sur les connaissances fondamentales en ce qui concerne les considérations éthiques.  Les Lignes directrices pour une pratique éthique sont utilisées comme guide d’étude et le document sera fourni aux candidats avec des détails sur le processus d’administration de l’examen.

Les membres EPt seront informés de cet élément important dans le cadre de leur cadre de formation. À leur entrée dans la cinquième année de leur formation, un module d’éthique sera nécessaire pour l’achèvement et la préparation de l’examen d’éthique une fois prêt.

Aperçu sur le code de conduite – Procédure de réclamation

Parallèlement aux Lignes directrices sur les pratiques éthiques ECO Canada a mis à jour le code de procédure – Procédure de plainte afin de fournir des éclaircissements à la communauté EP et au public sur les étapes appropriées à suivre s’ils estiment qu’un membre EP ne s’est pas conduit conformément au code de déontologie.

1.1        Principes et objectifs de la politique

ECO Canada s’efforce de traiter les plaintes contre les personnes certifiées de manière constructive, impartiale et rapide, dans le respect du principe de l’équité entre toutes les parties.

1.2        Interprétations

Compréhension des informations collectées et des produits livrables, du processus et des parties impliquées.

1.3        Porter Plainte

En plus des lignes directrices pour une pratique éthique, ECO Canada a mis à jour le code de conduite EP – Procédure de plainte afin de fournir des éclaircissements à la communauté EP et au public sur les étapes appropriées à suivre s’ils estiment qu’un membre EP ne s’est pas conduit conformément au code de déontologie.

1.4        Examen préliminaire de la plainte

Reconnaissance de la plainte, collecte et vérification des informations nécessaires correspondant à la plainte.

1.5        Le groupe d’enquête

Un groupe d’au moins trois membres choisis dans le répertoire ECO Canada qui ont satisfait à toutes les conditions d’admissibilité composera le groupe d’enquête qui examine la plainte.

1.6        Procédure d’enquête

Les étapes du traitement de la plainte et les délais à respecter pour déterminer le résultat.

1.7        Évaluation de la plainte

Évaluer la plainte, déterminer si le membre en cause n’a pas adhéré au code de déontologie en se basant uniquement sur les preuves rassemblées par le comité d’enquête et fournir des recommandations quant aux sanctions

1.8        Examen de la procédure

Le membre en cause aura le droit de contrôler la procédure pour cause d’erreur de procédure. L’EDSC et le bureau des approbations examineront les procédures dans un délai déterminé pour s’assurer qu’aucune erreur n’a été commise.

1.9        Mise en vigueur

Le comité d’approbation dispose d’un ensemble de sanctions qu’il peut imposer conformément au document de jugement et aux recommandations de la Commission.