--------------------

Biologistes des terres humides

Lesbiologistes des terres humidesgèrent et protègent les ressources des milieux humides. Il leur incombe de mettre en œuvre des techniques de conservation des terres humides, de faire respecter les règlements pertinents et d’offrir des services de consultation dans le contexte de projets de construction qui pourraient avoir une incidence sur de telles terres.

Entry-Level Salary:
$33,000
Senior-Level Salary:
$78,500

En Bref

Imaginez que vous êtes dans des terres humides qui abritaient auparavant une sélection diverse et prospère de plantes et d’animaux. Plusieurs programmes sont en place au Canada pour préserver les terres humides existantes, et vous êtes très heureux d’être en mesure d’utiliser vos connaissances des processus des terres humides afin de concevoir un programme de restauration pour ces terres. Vous participerez à toutes les étapes, de l’observation des terres jusqu’à la rédaction d’un rapport sur vos résultats de recherche.

En tant que biologiste des terres humides, vous être responsable de créer des plans détaillés pour la restauration des terres humides. Après avoir effectué des recherches sur les terres humides pendant plusieurs années, vous avez une bonne compréhension des écosystèmes ainsi que des plantes et des animaux qui dépendent de ces écosystèmes. Vous évaluez les habitats, identifiez et surveillez une variété d’espèces qui vivent dans les terres humides et autour. Vous travaillez aussi pour éduquer le public sur l’importance des zones de terres humides—et sur ce qu’il peut faire pour vous aider.

Vous évoluez dans une variété d’environnements de travail. Sur le terrain, vous faites la cueillette de données et d’échantillons dans les terres humides. Au laboratoire, vous analysez les données et les échantillons recueillis. Au bureau, vous interprétez les renseignements et développez des propositions de projets et vous coordonnez les ressources pour mettre en oeuvre le projet. Vous êtes satisfait car vous avez joué un rôle important en ramenant à la vie plusieurs zones de terres humides.

Fonctions


Les tâches varient de façon significative d’une mission à l’autre, mais la liste suivante comprend les tâches typiques d’un biologiste des terres humides:

  • Créer des concepts détaillés pour l’identification, la création, et la restauration des terres humides
  • Effectuer le tracé des limites et l’évaluation de l’habitat
  • Effectuer des recherches sur les processus des terres humides
  • Surveiller les recherches et les aires protégées
  • Concevoir, identifier et tester les procédures d’atténuation pour les projets de construction dans les zones de terres humides sensibles
  • Préparer et réviser les propositions de projets, leur application et les rapports

Milieu de Travail


Les biologistes des terres humides travaillent dans divers lieux y compris – mais non pas limités à – ceux-ci :

Sur le terrain:

  • Recueillir des données et des échantillons
  • Observer les plantes et les animaux dans les zones de terres humides

Au bureau:

  • Interpréter les renseignements et les indicateurs dans l’environnement
  • Développer des propositions de projets
  • Évaluer et assumer les risques
  • Coordonner les ressources pour mettre en oeuvre les projets
  • Écrire des rapports

Au laboratoire:

  • Analyser des échantillons et des données

Où Travailler


  • Ministères du gouvernement fédéral, provincial/territorial et municipal
  • Organismes gouvernementaux de réglementation
  • Sociétés d’architecture du paysage, de planification et d’aménagement de terrain
  • Organismes de conservation
  • Groupes environnementaux

Études et Compétences


Dans la plupart des cas, la formation minimale requise pour travailler comme biologiste des terres humides est un diplôme universitaire de premier cycle. Si vous êtes intéressé à faire de la recherche, un diplôme d’études supérieures est habituellement requis. Les programmes postsecondaires suivants sont les plus applicables à une carrière dans ce domaine:

  • Biologie de la faune
  • Biologie de la conservation
  • Zoologie
  • Écologie
  • Pêche et faune
  • Sciences environnementales
  • Remise en état de l’habitat

Même s’il n’est pas obligatoire de devenir certifié pour travailler comme biologiste des terres humides, certains spécialistes choisissent de faire une demande pour un statut de biologiste professionnel. Les exigences pour cette désignation varient selon les provinces et les territoires.

Si vous êtes un étudiant du secondaire qui considère une carrière comme biologiste des terres humides, vous devriez avoir beaucoup d’intérêt pour ces matières :

  • Biologie
  • Mathématiques
  • Anglais
  • Chimie