--------------------

Écotoxicologue

En tant qu'écotoxicologue, vous vous spécialisez en toxicologie qui étudie les effets nocifs des agents chimiques, biologiques et physiques sur les organismes vivants, y compris l'être humain. Vous vous appuyez sur diverses disciplines scientifiques pour prévoir, mesurer et expliquer la fréquence et la gravité des effets négatifs des toxines environnementales sur les organismes vivants. Votre travail protège l'environnement parce qu'il permet de mieux comprendre les dangers et les risques auxquels les organismes sont exposés.

Entry-Level Salary:
n/a
Senior-Level Salary:
n/a

En Bref

Imaginez-vous à genoux au bord d'un cours d'eau alimenté par un froid glacier, le bras plongé dans l'eau pour prélever un échantillon au hasard. Vous êtes écotoxicologue et vous prenez des échantillons de l'eau du ruisseau parce qu'on craint qu'un produit chimique potentiellement dangereux l'ait pollué. Des biologistes qui étudient les poissons en aval ont remarqué que la population de poissons du ruisseau se compose presque entièrement d'adultes matures et qu'il y a très peu de jeunes poissons. L'absence de ces derniers indique que la population ne se reproduit pas, ce qui laisse supposer la présence d'une forme de substance toxique dans l'eau. On vous a demandé d'enquêter sur la situation et d'essayer d'en déterminer la cause, en espérant trouver une façon d'en inverser les effets.

En tant qu'écotoxicologue, votre travail consiste à découvrir pourquoi les poissons du ruisseau ont cessé de se reproduire et si on peut faire quelque chose à ce sujet. La première étape consiste à se rendre sur les lieux tant pour prélever des échantillons d'eau que pour observer l'environnement afin de voir s'il y a des preuves évidentes de ce qui cause le problème, par exemple des contenants de produits chimiques ou un déversement. Toutefois, même si la cause semble apparente, vous devez procéder à une enquête un peu plus poussée. Vous ramènerez les échantillons au laboratoire pour les analyser, ce qui vous donnera une meilleure idée des différents produits chimiques présents dans l'eau. Vous examinerez la liste de ces produits pour découvrir s'il y en a qui sont responsables de l'arrêt de la reproduction. Votre travail ne s'arrêtera toutefois pas après que vous aurez trouvé le ou les coupables; vous devrez aussi étudier les mécanismes par lesquels le contaminant agit sur les poissons, ce qui constitue la clé pour en inverser les effets. De plus, il importe que vous découvriez d'où provient la substance toxique afin d'empêcher que cette situation se reproduise. C'est une tâche énorme, mais votre spécialité consiste à répondre aux quoi?, aux comment? et aux où? lorsqu'il s'agit de perturbation de l'écosystème.

Fonctions


Les fonctions types varient beaucoup d’un emploi à l’autre, mais la liste qui suit donne un exemple des fonctions qu’un écotoxicologue est susceptible de remplir :

  • Prélever des échantillons d’eau, de sol, de sédiments, d’animaux et de plantes dans leur milieu naturel pour évaluer leur santé, déterminer les niveaux d’exposition lorsque c’est nécessaire et évaluer tout changement dû à des sources de pollution particulières.
  • Procéder à des évaluations chimiques et toxicologiques en laboratoire sur des substances ou des mélanges de substances contaminantes présentes dans l’eau, les sédiments et le sol afin d’en déterminer les effets sur les animaux, les plantes et les tissus humains.
  • Effectuer des recherches afin de mettre au point de nouveaux tests toxicologiques servant à évaluer les situations environnementales.
  • Évaluer les risques potentiels d’après la concentration de substances toxiques et les périodes d’exposition.
  • Mettre au point des normes ou des lignes directrices concernant les niveaux sécuritaires d’agents chimiques, biologiques et physiques dans l’air, le sol, les sédiments ou l’eau, par exemple des critères de qualité environnementale.
  • Fournir des conseils et de l’information scientifique aux responsables de l’élaboration des politiques et des programmes concernant la santé de l’environnement et la santé humaine et les aspects légaux de l’utilisation de produits chimiques.
  • Interagir avec les organismes de réglementation, l’industrie et les collectivités pour mieux comprendre l’environnement et les personnes touchées par les polluants.
  • Explorer les points communs en matière de préoccupations et de démarche et se mettre d’accord sur les moyens de régler collectivement ces problèmes.

Milieu de Travail


Les écotoxicologues travaillent dans divers endroits, dont les suivants :

En laboratoire :

  • vérifier les échantillons et procéder à des expériences sur la toxicité
  • effectuer des cultures d’organismes
  • concevoir des protocoles expérimentaux
  • étalonner et entretenir les instruments

Au bureau :

  • accomplir des tâches administratives et analyser les données à des fins de rapports
  • consulter la documentation et rédiger des rapports et des articles scientifiques
  • communiquer par téléphone et lors de réunions avec les clients, les parties intéressées, le grand public, les services gouvernementaux, les collègues et d’autres scientifiques
  • présenter les résultats et les conclusions des études et trouver des solutions aux problèmes
  • réaliser des recherches sur les nouvelles technologies et les nouveaux progrès en matière d’écotoxicologie; consulter d’autres professionnels de la toxicologie

Sur le terrain :

  • prélever des échantillons
  • procéder à des enquêtes et à des expériences sur la toxicité de flux de déchets solides et liquides et des émissions atmosphériques
  • rechercher des sources de contamination et de pollution
  • réagir aux situations d’urgence et participer aux efforts de nettoyage et de remise en état

Où Travailler


Il existe un certain nombre d’endroits où les écotoxicologues peuvent trouver un emploi. Parmi eux, on compte les suivants :

  • services gouvernementaux fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux
  • collèges, universités et instituts de recherche;
  • entreprises de biotechnologie
  • sociétés de consultation en environnement
  • sociétés d’autres industries comme sociétés minières, forestières et de fabrication de produits chimiques
  • organismes non gouvernementaux

Études et Compétences


Si vous êtes actuellement à l’école secondaire et que vous envisagez une carrière en tant que écotoxicologue, vous devez avoir d’excellents résultats dans les domaines suivants ou une prédilection pour ces derniers :

  • Biologie
  • Chimie
  • Mathématiques
  • Anglais/Français

Dans la majorité des cas, la qualification minimale requise afin de travailler en tant que écotoxicologue est un diplôme universitaire de premier cycle; cependant, la plupart des postes se trouvent dans le domaine de la recherche et nécessitent des études supérieures.

Si vous êtes étudiant au niveau postsecondaire et que vous envisagez une carrière en tant que écotoxicologue, les programmes suivants conviennent particulièrement à la carrière à laquelle vous vous destinez :

  • Toxicologie
  • Biologie
  • Biochimie
  • Écologie
  • Microbiologie

L’accréditation des écotoxicologues n’est pas obligatoire, mais de nombreux praticiens choisissent de faire partie d’une association professionnelle comme leur association provinciale de biologistes professionnels.

modèles de Rôle


Angela Li-Muller

Angela Li-Muller explique pourquoi elle aime son travail de toxicologue. « J’aime en apprendre davantage sur les problèmes environnementaux et collaborer avec d’autres experts pour trouver des solutions. »

Angela, qui est au service de la Ville de Toronto, suit une méthode bien définie pour trouver de l’information sur les substances toxiques présentes dans l’environnement. « J’essaie d’abord de déterminer si certaines substances sont nocives. Puis, j’essaie d’évaluer la présence de ces substances dans l’environnement. Ensuite, je dois établir dans quelle mesure elles attaquent les tissus organiques. Il me reste alors à déterminer si elles représentent une menace pour la santé. »

Son travail comporte-t-il certaines facettes qu’elle aime moins? « Je n’aime pas qu’on soit réticent à l’égard de mes constatations quand mes conclusions ne cadrent pas avec les convictions établies. Les gens refusent parfois d’admettre l’existence d’un problème. »

Angela a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en chimie pour se préparer à la carrière d’écotoxicologue. Sa maîtrise portait sur l’écotoxicologie. Les études d’Angela ont été couronnées par un doctorat en toxicologie de l’Université de Guelph.