--------------------

Ingénieur en environnement

Les ingénieurs en environnement planifient, conçoivent et supervisent différents composants et procédés industriels et peuvent être appelés à travailler dans un grand nombre d’industries, y compris les usines de pâtes et papiers, les sociétés pétrolières et gazières et les usines de fabrication. Les ingénieurs en environnement peuvent aussi choisir un domaine particulier de spécialisation, par exemple la qualité de l’air et de l’eau ou la gestion des déchets solides et dangereux. Les ingénieurs en environnement participent en outre souvent à des processus réglementaires qui examinent les installations afin de veiller à leur conformité avec les politiques et les directives environnementales.

Entry-Level Salary:
$40,000
Senior-Level Salary:
$85,000

En Bref

Imaginez-vous debout en train de regarder par la fenêtre d’une salle de conférence somptueuse une usine de pâtes et papiers animée. À l’ordre du jour de la réunion d’aujourd’hui seront abordés les plans de modernisation de l’usine qui a presque 40 ans et qui a encore besoin d’être modernisée. Vous êtes ingénieur en environnement et avez été invité à participer à ce projet pour examiner de quelle façon l’usine évacue ses effluents. L’un des sous-produits du processus de fabrication de l’usine consiste en des effluents qui sont trop contaminés pour être déversés dans le réseau d’égouts municipal ou évacués dans les rivières de la région. Votre travail consiste à examiner ces effluents et à concevoir un système d’épuration et de désinfection de l’eau avant qu’elle puisse être déversée dans le plan d'eau récepteur.

En tant qu’ingénieur en environnement, vous êtes un spécialiste des problèmes environnementaux, tels que l’évacuation des effluents et le traitement des déchets. Votre tâche première sera d’évaluer les effluents de l’usine afin de déterminer avec exactitude la composition de l’eau. Vous chercherez des contaminants chimiques tels que les agents de blanchiment utilisés dans le traitement de la pulpe et la fabrication du papier. Vous effectuerez également des tests de demande biologique en oxygène (DBO), des solides totaux en suspension (STS) et de turbidité. Une fois que vous connaîtrez les types et les concentrations de contaminants dans les effluents, vous pourrez commencer à concevoir un système d’épuration. Vous intégrerez un certain nombre de méthodes différentes, comme la filtration et la désinfection par ozone, pour éliminer ces contaminants toxiques. Votre objectif est de concevoir un système qui récupère les effluents de l’usine et les traite de sorte que l’eau soit assez propre pour pouvoir être déversée directement dans la rivière locale sans effet néfaste.

Fonctions


Les fonctions types varient beaucoup d’un emploi à l’autre, mais la liste qui suit donne un exemple des fonctions qu’un ingénieur en environnement est susceptible de remplir :

  • Évaluer les sites industriels afin de déterminer s’ils satisfont aux critères de qualité de l’environnement.
  • Conseiller les gouvernements ou les entreprises sur les mesures nécessaires à prendre pour décontaminer des sites et concevoir des procédures rentables de restauration des sites.
  • Concevoir des plans de traitement des déchets et de lutte contre la pollution.
  • Concevoir des protocoles d’échantillonnage pour les installations industrielles.
  • Promouvoir des programmes intégrés de planification de la gestion des déchets.
  • Surveiller les sites et les procédés afin de s’assurer que les installations publiques et privées respectent les règlements sur l’environnement.
  • Concevoir des sites de transfert et d’évacuation des déchets solides, des réseaux de distribution et de traitement de l’eau et des réseaux de collecte et d’épuration des eaux usées.
  • Recommander des procédures de décontamination des sites qui ont été contaminés par des matières dangereuses.

Milieu de Travail


Les ingénieurs en environnement travaillent dans divers endroits, dont les suivants :

Au bureau :

  • accomplir des tâches administratives, analyser les données et préparer des rapports
  • rédiger l’ébauche de plans et de modèles
  • communiquer par téléphone et lors de réunions avec les clients, les parties intéressées et les services gouvernementaux;  présenter aux clients les conclusions des évaluations et des recommandations en matière d’amélioration et de stratégies de réduction de la pollution
  • effectuer des recherches sur les politiques et les procédés.  Consulter d’autres ingénieurs et professionnels

Sur le terrain :

  • visiter et inspecter les sites
  • superviser les installations et vérifier et étalonner le matériel utilisé pour
  • prélever des échantillons de l’air, de l’eau et du sol
  • mettre à l’essai les concepts et les changements recommandés
  • prendre des mesures et enregistrer les données et les observations
  • enquêter sur les plaintes liées à l’environnement et enregistrer les constatations

Où Travailler


Il existe un certain nombre d’endroits où les ingénieurs en environnement peuvent trouver un emploi. Parmi eux, on compte les suivants :

  • sociétés de consultation en technologie de l’environnement
  • services gouvernementaux fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux
  • collèges, universités et instituts de recherche
  • sociétés de gestion immobilière

Études et Compétences


Si vous êtes actuellement à l’école secondaire et que vous envisagez une carrière en tant que ingénieur en environnement, vous devez avoir d’excellents résultats dans les domaines suivants ou une prédilection pour ces derniers :

  • Mathématiques
  • Physique
  • Chimie
  • Calcul
  • Biologie

Dans la majorité des cas, l’exigence minimale requise afin de travailler comme ingénieur en environnement est un diplôme universitaire de premier cycle.

Si vous êtes étudiant au niveau postsecondaire et que vous envisagez une carrière en tant que ingénieur en environnement, les programmes suivants conviennent particulièrement à la carrière à laquelle vous vous destinez :

  • Génie environnemental
  • Génie civil
  • Génie chimique

Pour travailler en tant qu’ingénieur en environnement, les praticiens doivent être membres à titre d’ingénieur professionnel de leur association provinciale.  Les exigences concernant le statut professionnel varient selon les provinces.

modèles de Rôle


Mansoor Ahmed

C’est en 1994, alors qu’il visitait une usine de traitement d’eau douce de Peshawar, soit la première du genre au Pakistan, que Mansoor Ahmad a pris goût à l’environnement. « Ça a été une expérience incroyable », se souvient cet ingénieur en environnement. Jusqu’alors, les eaux usées de ce pays en voie de développement étaient souvent déversées directement dans les rivières avoisinantes sans avoir été préalablement traitées. « À cette époque, personne ne se souciait de l’environnement. On se souciait davantage d’attirer les entreprises et de l’industrialisation. » Deux ans plus tard, Mansoor venait étudier en génie de l’environnement au Canada.

Aujourd’hui, il travaille comme ingénieur en environnement pour le compte du ministère de l’Environnement et de la Protection de Terre-Neuve-et-Labrador. Mansoor est un passionné. « Je me sens très bien quand je peux empêcher quelqu’un de polluer l’environnement. » Il compare son travail à celui d’un médecin. À l’image du médecin qui s’occupe de la santé des personnes, les spécialistes de l’environnement s’occupent de la santé de Dame nature.

Mansoor consacre la majeure partie de son temps à visiter les installations industrielles. Il vérifie les technologies antipollution et s’assure qu’elles respectent les strictes normes gouvernementales relatives à la pollution atmosphérique et aux effluents émises en 2004. Mansoor estime que son poste lui confère des pouvoirs. « En vertu des règlements, je suis en mesure d’empêcher une compagnie de polluer. J’ai l’autorité requise pour dire aux dirigeants : «Non, vous ne pouvez pas faire cela! » »

La plupart du temps, les compagnies ont une attitude rébarbative envers ces normes parce qu’elles croient que leur mise en application est trop coûteuse. « Je dis aux dirigeants que je n’y suis pour rien, que ce sont les membres du Cabinet qui en ont décidé ainsi et que je ne peux rien y changer », affirme Mansoor. Certains dirigeants d’entreprises tentent même de contourner les lois environnementales en mettant au point des méthodes antipollution moins coûteuses. « Je m’assoie et me dis que leurs méthodes ne fonctionneront pas. » C’est à ce moment que Mansoor intervient pour orienter ces dirigeants dans la bonne direction et pour s’assurer qu’ils se conforment aux lois en vigueur et que les gestes qu’ils posent ne représentent aucun danger pour l’environnement.