--------------------

Technicien de Surveillance de l’environnement

Les techniciens de surveillance de l'environnement sont des personnes qui observent l'environnement et les impacts des activités humaines et industrielles. Ils peuvent se spécialiser dans deux domaines : la réglementation et la recherche. Les techniciens de surveillance de l'environnement spécialisés dans l'application de la réglementation sont des personnes qui surveillent les activités des industries afin de s'assurer que les conditions imposées aux projets sont respectées. Les techniciens de surveillance de l'environnement spécialisés en recherche aident d'autres techniciens et technologues à effectuer différentes tâches comme le dénombrement, le recensement ou l'échantillonnage des espèces sauvages. Le technicien de surveillance de l'environnement communique de l'information importante aux différentes parties intéressées afin de réduire les impacts environnementaux négatifs.

Entry-Level Salary:
$33,000
Senior-Level Salary:
$52,000

En Bref

Imaginez que vous vous trouvez sur une terre où vit votre famille depuis de nombreuses générations, où elle a chassé, pêché et vécu. Vous êtes un technicien de surveillance de l'environnement qui travaille pour une entreprise privée choisie pour construire une décharge pour la collectivité des Premières Nations de la région. Comme membre de cette collectivité, vous êtes directement visé par ce projet et vous voulez vous assurer que la réglementation environnementale applicable sera respectée. En tant qu'employé de l'entreprise de construction, vous participerez à ce projet et vous serez en mesure de répondre aux préoccupations de votre collectivité.

À titre de technicien de surveillance de l'environnement, vous êtes responsable d'observer les activités industrielles afin de vous assurer qu'elles sont conformes aux ententes relatives à l'utilisation des terres et à la protection de l'environnement. Avant d'entreprendre les travaux de construction de la décharge, l'entreprise devra effectuer une étude d'impact sur l'environnement afin de déterminer comment réduire au minimum et atténuer les effets éventuels de la décharge sur l'environnement. Vous travaillerez de pair avec l'équipe environnementale de l'entreprise pour recueillir des données de base sur le site, y compris des échantillons de sol et d'eau. Vous vous assurerez également d'accorder une attention spéciale aux éventuels impacts de la construction sur l'utilisation traditionnelle des terres et sur les espèces écologiques traditionnelles. Une fois le projet approuvé et l'entreprise prête à entreprendre la construction, vous serez chargé de surveiller le nettoyage du terrain par l'entreprise. Par exemple, vous vous assurerez que l'entreprise respecte la réglementation régissant le retrait et le stockage de la couche arable et des matériaux de subsurface, qu'elle exécute ses activités dans les zones autorisées et qu'elle évite les zones vulnérables. Pendant la construction, vous observerez également le site afin de vous assurer que les permis requis sont affichés, que les déchets sont éliminés convenablement et que l'essence et les autres matières dangereuses sont manipulées adéquatement. Jusqu'à la fin des travaux de construction de la décharge, vous surveillerez les activités et les impacts environnementaux du projet et vous signalerez tout problème à la partie concernée, qu'il s'agisse de l'entreprise, de l'organisme de réglementation ou de la collectivité.

Fonctions


Les fonctions types varient beaucoup d’un emploi à l’autre, mais la liste qui suit donne un exemple des fonctions qu’un technicien de surveillance de l’environnement est susceptible de remplir :

  • Prélever des échantillons d’air, d’eau ou de sol.
  • Recueillir des données et faire des observations avec exactitude et de façon organisée.
  • Contribuer à l’exploitation et à l’entretien du matériel, y compris au matériel utilisé en laboratoire, sur le terrain et pour la surveillance.
  • Définir et localiser les ressources du paysage.
  • Lire des cartes et conduire des véhicules sur différents terrains, y compris des véhicules de service.
  • Préparer des rapports techniques décrivant les activités de surveillance.
  • Communiquer efficacement avec les membres de l’équipe de projet.
  • Se préparer à entreprendre des travaux, y compris participer aux réunions quotidiennes pour discuter des projets à venir.
  • Passer en revue les rapports des analyses environnementales détaillant les questions environnementales spécifiques à des projets.

Milieu de Travail


Les techniciens de surveillance de l’environnement travaillent dans divers endroits, dont les suivants :

Au bureau :

  • accomplir des tâches administratives et saisir et analyser des données en vue de la préparation de rapports
  • communiquer par téléphone et à l’occasion de réunions avec les clients, les services gouvernementaux, les collègues et les experts sur le terrain

Sur le terrain :

  • inspecter les sites et consigner les données et les résultats d’observation
  • prendre des photographies des sites et des projets de construction
  • utiliser et entretenir du matériel
  • prélever des échantillons et des spécimens

Où Travailler


Il existe un certain nombre d’endroits où les techniciens de surveillance de l’environnement peuvent trouver un emploi. Parmi eux, on compte les suivants :

  • sociétés de consultation en génie et en environnement
  • services gouvernementaux fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux
  • entreprises d’autres secteurs, comme le secteur pétrolier et gazier, les produits pharmaceutiques et la fabrication
  • organismes sans but lucratif, organismes non gouvernementaux et organismes internationaux

Études et Compétences


Si vous êtes actuellement à l’école secondaire et que vous envisagez une carrière en tant que technicien de surveillance de l’environnement, vous devez avoir d’excellents résultats dans les domaines suivants ou une prédilection pour ces derniers :

  • Mathématiques
  • Biologie
  • Géographie
  • Chimie
  • Anglais/Français

Dans la majorité des cas, la qualification minimale requise afin de travailler en tant que techniciens de surveillance de l’environnement est un diplôme de lycée.

Si vous êtes étudiant au niveau postsecondaire et que vous envisagez une carrière en tant que technicien de surveillance de l’environnement, les programmes suivants conviennent particulièrement à la carrière à laquelle vous vous destinez :

  • Écotechnologie
  • Sciences environnementales
  • Toxicologie
  • Écologie
  • Biologie
  • Chimie

L’accréditation des techniciens de surveillance de l’environnement  n’est pas obligatoire.

modèles de Rôle


Carol Mills

Je pense que j’ai choisi cette carrière parce que quand j’étais enfant, je passais énormément de temps dehors. En grandissant, je prenais très à cœur la santé de notre environnement. J’ai appris très tôt à traiter la terre avec respect.

Quand j’ai commencé mes études universitaires, je pensais étudier la médecine, mais je me suis ensuite inscrite en biochimie de l’environnement. J’ai vu qu’il n’y avait pas assez d’Autochtones qui étudiaient les contaminants de l’environnement ou qui essayaient de remédier à ce problème. Le changement ne s’est pas fait instantanément. J’ai arrêté mes études une ou deux fois pour voyager. J’ai un diplôme en sciences avec spécialisation en biochimie.

Je travaille dans le secteur de l’environnement depuis 14 ans, c’est-à-dire depuis ma sortie de l’université. Je me perfectionne chaque année en suivant des formations courtes, par exemple sur le thème de la gestion des risques, de la toxicologie ou de la résolution de conflits. Je veux continuer à acquérir d’autres compétences scientifiques et les appliquer à la vie dans la nature et à l’utilisation judicieuse des ressources.

La surveillance de l’environnement est un travail qui combine extrêmement bien les connaissances scientifiques occidentales et le savoir traditionnel. Dans bien des cas, le savoir traditionnel en matière d’écologie a permis de mieux étudier les contaminants environnementaux, et à moindre prix, que la science occidentale.

Les jeunes autochtones sont très bien placés pour faire le lien entre les aînés et les scientifiques, sur le plan des connaissances. Auparavant, ces deux groupes ne travaillaient pas bien ensemble. En tant qu’Autochtones travaillant dans des collectivités autochtones, nous sommes à l’écoute des préoccupations des gens. Ceux-ci nous parlent parce qu’ils nous font confiance. Nous pouvons aider à créer un climat de confiance entre les deux groupes. Une fois ce climat établi, ils pourront se parler de leurs besoins. À ce moment-là, les scientifiques seront plus à même de concevoir des programmes efficaces pour rassembler des données et pour répondre aux questions des aînés.