--------------------

Technicien ou Technologue de la faune

Les techniciens ou les technologues de la faune apportent leur soutien et offrent des services aux scientifiques qui travaillent dans les domaines de la gestion de la faune et de la biologie animale. Leurs responsabilités ont une portée très générale et varient considérablement selon l'endroit où ils travaillent au Canada. En règle générale, le travail des techniciens et des technologues de la faune consiste à recueillir et à analyser des échantillons, à faire fonctionner et à entretenir du matériel de laboratoire mobile, à entrer et à gérer des données et à préparer des rapports sur les résultats.

Entry-Level Salary:
$28,000
Senior-Level Salary:
$50,000

En Bref

Imaginez-vous niché dans un terrain boisé près de la route transcanadienne où le vent souffle à travers le parc national Banff. Il fait froid en ce matin d'automne glacial et vous êtes au poste, papier et crayon en main, fixant du regard un passage supérieur pour animaux. Il s'agit d'une passerelle en ciment de cinq mètres de hauteur qui passe au-dessus de cette route dangereuse pour permettre aux animaux de la traverser sans rencontrer d'obstacle. Vous êtes technicien de la faune et étiez en train d'effectuer une vérification de routine du matériel lorsque vous avez aperçu un troupeau de wapitis s'approcher timidement du pont. Vous attendez maintenant discrètement afin de ne pas déranger les animaux, profitant de l'occasion pour observer directement des animaux sauvages qui utilisent le passage.

En tant que technicien de la faune, vous avez recensé les animaux qui traversent ce passage et évalué comment les différentes espèces réagissent face à la structure. Ce matin, vous êtes allé sur le terrain pour vérifier la caméra qui enregistre les allées et venues des animaux afin de vous assurer qu'elle fonctionne toujours correctement. Vous êtes également venu pour vérifier les fosses de sable aux deux extrémités du passage. Ces fosses indiqueront les traces des animaux qui ont traversé le pont. Vous consignerez les espèces et leur nombre à partir des fosses de sable, que vous ratisserez ensuite proprement. Les données que vous recueillez font partie d'un rapport d'évaluation que prépare le parc sur le succès des ponts pour animaux sauvages. Si les passages du parc national Banff s'avèrent une réussite, devrait-on en construire davantage sur les autres routes passantes au Canada?

Fonctions


Les fonctions types varient beaucoup d’un emploi à l’autre, mais la liste qui suit donne un exemple des fonctions qu’un technicien ou technologue de la faune est susceptible de remplir :

  • Recueillir des échantillons biologiques sur le terrain.
  • Effectuer des recensements et des levés aériens et terrestres de la faune par télémétrie.
  • Compiler, préparer, analyser et gérer les données des levés.
  • Construire et réparer les structures visant à améliorer l’habitat.
  • Diriger, superviser et organiser la logistique des activités sur le terrain.
  • Passer en revue les demandes d’aménagement des sols et déceler les conflits en matière d’habitat.
  • Préparer des rapports techniques et des documents scientifiques.
  • Mener des sondages et des recensements par observation des populations.
  • Recueillir des renseignements sur la récolte.
  • Mener des enquêtes publiques.
  • Produire des cartes à l’aide de matériel de SIG.

Milieu de Travail


Les techniciens ou technologues de la faune travaillent dans divers endroits, dont les suivants :

Sur le terrain :

  • étudier les populations d’animaux sauvages, les données sur leur emplacement, leur comportement et les habitats
  • vérifier la conformité avec les règlements sur la faune
  • effectuer des levés aériens à partir de petits avions ou d’hélicoptères

Au bureau :

  • analyser des données à l’ordinateur, notamment les cartes spatiales et les analyses statistiques
  • gérer des bases de données
  • répondre aux demandes de renseignements du public
  • rédiger des rapports

En laboratoire :

  • traiter les échantillons recueillis sur le terrain ou apportés par le public
  • entretenir et préparer le matériel pour le travail sur le terrain

Où Travailler


Il existe un certain nombre d’endroits où les techniciens ou technologues de la faune peuvent trouver un emploi. Parmi eux, on compte les suivants :

  • services gouvernementaux fédéraux, provinciaux, territoriaux et autochtones
  • collèges et universités
  • sociétés de consultation en environnement
  • sociétés d’exploitation des ressources naturelles et de services publics

Études et Compétences


Si vous êtes actuellement à l’école secondaire et que vous envisagez une carrière en tant que technicien ou technologue de la faune, vous devez avoir d’excellents résultats dans les domaines suivants ou une prédilection pour ces derniers :

  • Biologie
  • Mathématiques
  • Anglais/Français
  • Informatique
  • Éducation physique/enseignement en plein air

Dans la majorité des cas, la qualification minimale requise afin de travailler en tant que technicien ou technologue de la faune est un diplôme technique.

Si vous êtes étudiant au niveau postsecondaire et que vous envisagez une carrière en tant que technicien ou technologue de la faune, les programmes suivants conviennent particulièrement à la carrière à laquelle vous vous destinez :

  • Gestion des ressources naturelles
  • Biologie, faune
  • Pêche et faune
  • Écologie

Bien que l’obtention d’une accréditation ne soit pas nécessaire afin de travailler en tant que technicien ou technologue de la faune, certains spécialistes peuvent choisir de devenir biologistes professionnels ou techniciens ou technologues agréés. Les exigences inhérentes à ces deux fonctions varient selon les provinces.

modèles de Rôle


Todd Powell

Todd Powell se souvient du jour où il a appris que sa ville natale organisait des chasses aux loups pour lesquelles les chasseurs étaient récompensés financièrement pour chaque loup abattu. « J’ai été estomaqué d’apprendre que nous gérions la faune d’une façon aussi archaïque. » C’est à ce moment que Todd a pris goût aux impacts des activités humaines sur la faune. « Je savais que je devais m’investir personnellement pour en apprendre davantage sur la signification de la gestion de la faune.»

Plus de dix ans plus tard, Todd est aujourd’hui titulaire d’un baccalauréat en géographie et d’une maîtrise en écologie de l’Université de Sherbrooke. Originaire de l’Ontario, il travaille actuellement comme technicien en ressources de la faune au Territoire du Yukon. Todd passe la majeure partie de son temps sur le terrain à gérer un territoire d’une superficie de plus de 100 000 km2. Todd ignore tout de la notion d’une journée typique, car ses tâches sont multiples : prendre des chevreuils au filet et leur fixer un émetteur radio, utiliser une cartographie informatisée du SIG pour localiser la faune, baguer les animaux, étudier différentes espèces de chauves-souris, etc.

Ce technicien en ressources de la faune aime son travail, car il peut lui-même créer ses propres effets positifs sur la protection de la faune. « J’éprouve beaucoup de satisfaction à pouvoir contempler et protéger la faune », dit-il.

Todd conseille aux étudiants qui songent à une carrière de technicien en ressources de la faune de rester à l’école. « Je suis un technicien ayant en poche une maîtrise en sciences. Pour percer dans ce domaine, il vous faut beaucoup de connaissances et d’expérience et une solide éthique du travail. » Todd fait remarquer qu’il ne deviendra jamais riche, mais que son travail « est avant tout un travail d’amour ». Il est très fier de pouvoir transmettre le message de l’importance de la faune, des effets des activités humaines sur elle et de l’importance que nous prenions conscience de ces effets.